Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
44

Lewis Hamilton

Nom: Lewis Hamilton
Equipe: Mercedes
Lieu de naissance: Stevenage
Date de naissance: 7 janvier 1985 (37 jaar)
Nationalité: GB Grande Bretagne
Longueur: 174 cm
Poids: 68 kg
Réseaux sociaux:
Championnats:

Biography of Lewis Hamilton

La Carrière junior de Lewis Hamilton

Ce n’est que par une petite fenêtre que Lewis Hamilton a pu arriver en Formule 1 en 2007. En 1995, Hamilton, âgé de 10 ans, remporte le Super One National Kart Championships. Lors d’une cérémonie de fin d’année, il approche Ron Dennis, PDG de McLaren et lui demande s’il peut conduire une de ses monoplaces dans le futur. Dennis lui répond : "Appelle-moi dans neuf ans, on s'arrangera alors." Trois ans plus tard, Lewis a 13 ans et est signé par le McLaren and Mercedes-Benz young driver programme. Hamilton continue de remporter des compétitions de Karting avant de débuter en monoplace en 2001.

En 2003, il remporte le championnat de Formule Renault britannique en 2003.

En 2005, il remporte le championnat de Formule 3 Euro Series.

C'est en 2006 que tout s'accélère pour Hamilton. Il remporte le championnat de GP2 (actuelle F2). En Formule 1, Juan Pablo Montoya décide de quitter la Formule 1 et McLaren en juillet 2006 alors que la saison est toujours en cours. Il laisse un siège vacant chez McLaren. Pedro de la Rosa, le pilote de réserve de l’équipe, le remplace pour le reste de la saison. Il est pressenti pour accompagner Fernando Alonso (qui avait déjà signé avec l’écurie de Woking) en 2007.

En septembre, McLaren récompense Hamilton en lui offrant trois séances d'essais à Silverstone où il est mesuré à Pedro de la Rosa. Le Britannique impressionne et Ron Dennis lui confirme fin septembre qu'il sera le partenaire de Fernando Alonso en 2007. La nouvelle devient publique le 24 novembre 2006.

McLaren : 2007-2012

Hamilton se distingue dès le premier virage de la première course en Australie. Il commence la course en quatrième position sur la grille. Il déborde son coéquipier double champion du monde et prend la deuxième place. Il finit la course troisième et monte sur le podium pour sa première course en F1. Hamilton enchaîne les podiums à chaque course jusqu'à la 10e manche au Nürburgring. Sur cette série de podiums consécutifs, Hamilton remporte son premier Grand Prix au Canada, puis enchaîne par une deuxième victoire aux États-Unis. Le rookie mène le championnat et s’affiche comme un candidat sérieux pour le titre de champion du monde. Il s’impose également en Hongrie et au Japon, ce qui le place en position de favori pour le championnat, ayant été leader depuis sa victoire au Canada. Hamilton peut remporter le championnat en Chine avec 12 points d’avance sur Alonso et 17 points d’avance sur Raikkonen. Mais, alors que McLaren le laisse longtemps en piste avec des pneus usés, il commet une erreur à l’entrée des stands et immobilise sa McLaren dans les graviers signifiant l’abandon, et relançant le championnat pilotes.Lors de l’ultime course de la saison au Brésil, le Britannique part deuxième, mais se retrouve en quatrième position au départ. Il perd d’autres places et est sixième lorsqu’un dysfonctionnement lié à sa de boîte de vitesses anéantit sa course. Il termine 7e de la course et manque le titre d’un point lors de sa première saison en F1.

L’année suivante, Fernando Alonso a quitté McLaren, remplacé par Heikki Kovalainen. Hamilton joue le titre face à Felipe Massa. Le Britannique est moins régulier qu’en 2007 mais remporte de belles victoires. Il gagne à Monaco. Il remporte également le Grand Prix de Grand Bretagne où il termine à plus d’une minute du deuxième. En Belgique Hamilton remporte la course mais est pénalisé de 25 secondes et perd le bénéfice de sa victoire. Le championnat se joue au dernier virage de la dernière course au Brésil. Hamilton a besoin de terminer cinquième pour remporter le titre et dépasse un Timo Glock en difficultés avec des pneus pour le sec sous la pluie. Il passe la ligne cinquième et remporte le championnat sur les terres de son rival Felipe Massa. Hamilton est à ce jour le dernier pilote à avoir remporté le championnat pilotes avec McLaren.

En 2009, le règlement technique de la F1 change. La McLaren n’est pas compétitive en début de saison et Hamilton ne peut défendre son titre. Lors du Grand Prix d’Australie, éclate l’affaire du dépassement sous drapeau jaune. McLaren demande à Hamilton de mentir aux commissaires sur les faits et le britannique s’explique s’excuse seul face à la presse en Malaisie. Hamilton parvient tout de même à gagner deux courses en Hongrie et à Singapour et termine le championnat à la cinquième position.

En 2010, McLaren engage le champion en titre Jenson Button sur recommandation de Hamilton. L’écurie est meilleure qu’en 2009 et Hamilton joue le titre jusqu’à la dernière course. Hamilton gagne en Turquie, au Canada et en Belgique. Il termine la saison à la quatrième place, à 16 points du champion Sebastian Vettel.

L'année 2011 est la plus difficile de la carrière d'Hamilton. Des incidents et des controverses entachent sa saison.La vie personnelle de Britannique n’est pas la meilleure. Il remporte tout de même trois belles victoires en Chine, en Allemagne et à Abu Dhabi. Il est également le seul pilote hors Red Bull à signer une pole position en Corée du Sud. Il termine cinquième du championnat.

En 2012, Hamilton peut jouer le titre. Mais le Britannique est très malchanceux. Accrochages, erreurs de stratégies et problèmes de fiabilité enterrent ses chances de remporter le titre. A Singapour, Hamilton mène la course, avant de subir un problème de fiabilité qui met fin à sa course. Quelques jours plus tard, il annonce avoir signé avec Mercedes à partir de 2013 afin de remplacer Michael Schumacher. Il termine quatrième du classement avec 190 points, 4 victoires (la dernière aux Etats-Unis) et 7 pole positions.

McLaren : Depuis 2013

Hamilton rejoint Rosberg chez Mercedes, qui vient de battre Schumacher trois fois consécutives. Il ne peut pas jouer le titre à Red Bull et Vettel mais Mercedes progresse en tant qu’équipe et termine deuxième au championnat constructeurs. La monoplace est très rapide en qualifications et Hamiton obtient 5 pole positions. Mais le rythme de course de cette monoplace est compromis avec des pneus arrière qui surchauffent. Hamilton gagne en Hongrie, son seul succès de l’année. Il termine à la quatrième place au championnat pilote.

En 2014, avec la nouvelle réglementation et l’entrée en vigueur du V6 turbo-Hybride. Mercedes commence son ère dominatrice et le titre pilotes se joue entre Hamilton et Rosberg. La relation entre les deux pilotes, amis depuis l'adolescence, se détériore. Les qualifications du Grand Prix de Monaco (où Rosberg provoque un drapeau jaune, pour lequel il est blanchi par les commissaires de pistes) laissent des traces. Les deux pilotes s’accrochent une première fois en Belgique où la course de Lewis Hamilton est ruinée. Hamilton remporte finalement le championnat pilotes à la dernière course avec 10 victoires et 7 poles positions. C’est son deuxième titre en F1

L’année suivante, Hamilton récidive en 2015 avec 10 victoires et 11 poles positions. Il bat le record de victoires d' Ayrton Senna, son idole, au Japon et dépasse Sebastian Vettel au nombre de victoires. Le titre est remporté au Grand Prix des Etats-Unis, à trois courses du terme du championnat. Il remporte son troisième et égale Senna. Mais Rosberg remporte les trois dernières courses de la saison.

En 2016, la saison commence mal pour Hamilton. Mercedes, pour plus d’équité au sein de l’écurie, décide d’inverser les équipes de mécaniciens de Hamilton et de Rosberg. L’allemand remporte les 4 premières courses de la saison pendant que Hamilton fait face à des problèmes de fiabilité. Les deux pilotes s’accrochent en Espagne et abandonnent. Hamilton remporte les deux courses suivantes à Monaco et au Canada. Il se manque en Azerbaïdjan, mais enchaîne 4 succès pour se retrouver en tête à la trêve estivale.

En Belgique il écope d’une pénalité moteur et Rosberg reprend le leadership du championnat et gagne les trois prochaines courses. En Malaisie, Hamilton a l’occasion de prendre l’avantage au championnat. Mais son moteur le lâche tandis que Rosberg inscrit de précieux points. L’allemand remporte la course suivante au Japon et n’a besoin que de 4 résultats en seconde position pour gagner le titre.

Hamilton remporte les 4 dernières courses de la saison, aux Etats-Unis, au Mexique (sa 51e victoire, à égalité avec Alain Prost), au Brésil et à Abu Dhabi. Hamilton mène la course au dernier Grand Prix à Abu Dhabi. Il essaye de ralentir Rosberg, deuxième, afin que ce dernier soit dépassé par ses adversaires. En vain, Rosberg est sacré champion du monde 2016. Hamilton termine l’année deuxième avec 10 victoires et 12 pole positions.

L’Allemand prend sa retraite et un nouveau règlement entre en vigueur pour 2017. Valtteri Bottas rejoint Lewis Hamilton chez Mercedes.

Le titre se joue avec Ferrari et Sebastian Vettel, revenus au premier plan. La domination de Mercedes est moins importante que les saisons précédentes. Au Canada, il est en pole position pour la 65ème fois et rejoint Senna. En Italie, il bat le record de Michael Schumacher et devient le pilote de l’histoire de la F1 ayant le plus de pole positions. Hamilton arrive tout de même à remporter un quatrième titre à trois courses de la fin. Il égalise avec Alain Prost et Sebastian Vettel en termes de titres. Le Britannique finit la saison avec 9 victoires et 11 pole positions.

En 2018, la bataille avec Ferrari et Vettel se poursuit. Hamilton réalise une des plus belles saisons de sa carrière et remporte le titre avec 11 victoires et 11 pole positions. Il gagne en Allemagne après être parti de la 14e position. En Italie, il gagne sur les terres de Ferrari. Et à Singapour il réalise le meilleur tour de qualification de sa carrière selon ses dires. Le titre mondial de cette année est le cinquième de la carrière du Britannique qui rejoint Juan Manuel Fangio.

En 2019, Hamilton domine encore la saison. Les écuries et les pilotes de la concurrence ne sont pas compétitifs tout au long de l’année. Hamilton remporte un sixième titre avec un record de points inscrits sur une saison (413), avec 11 victoires et 5 pole positions.

En 2020, Hamilton et Mercedes sont encore plus forts. Malgré un championnat réduit à 17 courses, Hamilton remporte un septième titre pilotes et égalise avec Michael Schumacher. Il bat également le record du nombre de victoires détenu par Schumacher (91) au Portugal. Il termine la saison avec 11 victoires et 10 pole positions.

En 2021, Hamilton bataille pour le titre avec Max Verstappen et Red Bull. C’est l’une des plus belles saisons de l’histoire de la F1. Hamilton fait vivre aux fans de la discipline de grands moments. Son erreur à Bakou, la collision avec Verstappen à Silverstone, le départ seul sur la grille en Hongrie, un deuxième accrochage avec Verstappen en Italie, sa remontée au Brésil et le dernier tour controversé à Abu Dhabi.

Hamilton signe également cette année sa 100e pole position (en Espagne) et sa 100e victoire (en Russie). Il termine deuxième d’un championnat qui laissera sans doute des traces dans l’histoire de la F1. Il est anobli en fin d’année par son pays.

En 2022, un nouveau règlement entre en vigueur et de nouveaux défis attendent ce champion hors normes.

Valeur Nette Lewis Hamilton

Les détails contractuels d'Hamilton ne sont pas connus du public, bien qu'il aurait gagné 40 millions de livres sterling (48 M€) par an avant le renouvellement de son contrat en février 2021.

Hamilton a un certain nombre de sponsors personnels en plus de son contrat, notamment Tommy Hilfiger, Police et Monster Energy.

La valeur nette d'Hamilton est estimée à 300 millions de dollars (270 M€), ce qui en fait le sportif actif le plus riche de tous les temps selon la Sunday Times Rich List.

Le Casque de Lewis Hamilton

Les premiers casques de F1 d'Hamilton sont à dominance jaune, afin que son père puisse le reconnaître facilement dans sa jeune carrière en Karting.

Au fil des ans, ce design a évolué pour passer de la base jaune au blanc, et plus récemment au violet.

Lewis Hamilton photos

Plus de photos