Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Audi veut profiter de son entrée en F1 pour développer sa technologie hybride

Audi veut profiter de son entrée en F1 pour développer sa technologie hybride

Actualités F1

Audi veut profiter de son entrée en F1 pour développer sa technologie hybride

Audi veut profiter de son entrée en F1 pour développer sa technologie hybride

Le directeur de coordination des sports chez Audi, Allan McNish, a souligné les facteurs clés de l'entrée de la marque du groupe Volkswagen en F1.

Le constructeur allemand rejoindra la grille en tant que fournisseur de moteurs à partir de 2026, en faisant équipe avec Sauber. L'écurie sera une écurie d'usine à part entière.

Mercedes va devoir recruter un nouveau stratège - PetrovLire plus

La F1 introduira de nouvelles réglementations en matière de moteurs en même temps que l'arrivée d'Audi, ce qui donnera à la marque la possibilité d'être opérationnelle aux côtés des équipementiers en place.

S'exprimant à Autosport International, McNish, ancien pilote de Toyota F1, a expliqué : "L'entrée en 2026 est due à un nouveau changement de réglementation pour l'unité de puissance et à quelques facteurs clés."

"L'un d'entre eux est la forte augmentation de l'électrification, ce qui signifie que le système hybride produit beaucoup plus d'énergie électrique. Elle est environ trois fois supérieure à ce qu'elle est aujourd'hui et presque égale à celle du moteur à combustion interne."

"Le deuxième point concerne les carburants durables."

"C'est très pertinent du point de vue d'Audi, comme cela a été le cas pour chaque programme de sport automobile depuis le rallye et la Quattro, qu'il s'agisse de l'injection TSI au Mans, ils développent une technologie dans les circonstances les plus extrêmes qui aura une pertinence sur la route et chez monsieur et madame tout le monde."

Audi trouve des points positifs au plafonnement du budget

La F1 a introduit un plafond budgétaire en 2021 pour aider à uniformiser les conditions de concurrence sur la grille.

Le passage de McNish chez Toyota en 2002 a eu lieu à une époque où les budgets étaient hors de contrôle, ce qui a entraîné la disparition de nombreuses équipes.

Expliquant comment les règlements financiers ont aidé Audi à prendre sa décision, McNish a ajouté : "La Formule 1 va de l'avant. Je pense que cette évolution est positive."

"Une partie de cela est le contrôle des coûts. Maintenant, vous pouvez réellement vous rendre compte de ce que vous allez faire au cours des huit prochaines années et le prévoir, alors qu'auparavant, c'était un peu plus difficile."

"À l'époque de Toyota, quand je courais avec eux, c'était le plus gros budget qui gagnait. Ce ne sera pas nécessairement le cas à l'avenir."

Les 10 derniers circuits abandonnés par la F1Lire plus

" C'est la raison pour laquelle Audi vient en F1 en 2026. Cependant, ce n'est pas quelque chose que l'on peut mettre en marche du jour au lendemain."

"Pour développer les systèmes conformément à la réglementation, tous les fabricants de groupes motopropulseurs ont déjà commencé le développement de leurs moteurs, il ne reste que 36 mois avant la première course."

Ontdek het op Google Play