Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Mercedes a bien préparé la succession de Vowles

Mercedes a bien préparé la succession de Vowles

Actualités F1

Mercedes a bien préparé la succession de Vowles

Mercedes a bien préparé la succession de Vowles

Toto Wolff dit au revoir à James Vowles en lui rendant hommage et en se voulant rassurant pour ses troupes.

Après avoir remporté de nombreux titres avec Mercedes, James Vowles fait désormais partie du club très privé des directeurs d'équipe en Formule 1 en rejoignant l'écurie Williams.

Un départ autorisé et même facilité par Toto Wolff, directeur de l'équipe Mercedes, qui raconte comment la succession du Britannique a été préparée et imaginée en amont.

"La contribution de James a été massive durant les courses côté stratégie mais également en dehors des circuits au sujet de notre fonctionnement global", a déclaré Wolff.

"En 2022, nous avions décidé qu'il passerait la main à une nouvelle équipe de stratèges. Depuis juillet dernier, James s'était éloigné du mur des stands. Il était avec moi, il observait la situation dans son ensemble comme je l'ai fait durant longtemps."

"La suite est donc logique pour lui, il le mérite. Pour qu'il puisse encore monter en grade chez nous, il aurait fallu que je m'écarte. Or,, je sens que je peux encore apporter ma contribution à l'équipe."

Vowles : "Devenir directeur d'équipe, j'y pensais depuis longtemps !"Lire plus

Wolff perd donc bien son bras droit chez Mercedes mais ne semble guère inquiet pour l'avenir de l'équipe octuple championne du monde.

"Williams a pris une décision fantastique pour eux, vraiment. Et James ne laisse aucun vide derrière lui en nous quittant."

"La raison est simple : nous discutons depuis plusieurs années de l'évolution de la situation dans le domaine de la stratégie. Nous savions comment les choses évolueraient s'il faisait autre chose, chez nous ou ailleurs. Il a mis tout cela en place et nous avons une équipe de stratèges très talentueuse."

"On parle ici de neuf personnes qui ont déjà piloté l'avion sans James ces six derniers mois, après qu'il les ait formés. Je suis donc très à l'aise avec cette situation : nous ne serons pas affaiblis."

Ontdek het op Google Play