Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Vous aurez de bons directeurs de course en 2023 - Ben Sulayem

Vous aurez de bons directeurs de course en 2023 - Ben Sulayem

Actualités F1

Vous aurez de bons directeurs de course en 2023 - Ben Sulayem

Vous aurez de bons directeurs de course en 2023 - Ben Sulayem
Thibaud Comparot & Sam Hall

Le président de la FIA, Mohammed Ben Sulayem, a promis à la F1 de fournir de meilleurs responsables après avoir affirmé que le sport ne pouvait plus compter sur un seul directeur de course.

La F1 a couru sous la direction d'un seul "arbitre" par saison jusqu'en 2022, lorsque Michael Masi a quitté ses fonctions et a été remplacé par une équipe de roulement composée d'Eduardo Freitas et de Niels Wittich.

La F1 aurait dû être "plus attentive" face à certains problèmes - McLarenLire plus

À la suite d'un incident survenu sous la surveillance de Freitas lors du Grand Prix du Japon, au cours duquel une grue a été lancée sur la piste alors que les pilotes roulaient à toute vitesse dans des conditions difficiles, la FIA a décidé que Wittich superviserait les quatre dernières courses de l'année.

S'adressant aux médias lors du Dakar, Ben Sulayem a confirmé que la F1 continuera de fonctionner avec deux directeurs de course sur une base rotative.

"Il y a maintenant un procédé et j'ai une équipe qui suit un processus et une formation appropriés pour les commissaires et les directeurs de course", a déclaré Ben Sulayem.

"Vous ne pouvez pas avoir un seul directeur de course et compter constamment sur lui, nous devrions créer un second rôle. Nous ne pouvons pas compter [sur une seule personne], dans la plus grande discipline que nous ayons, ou dans toute autre discipline."

"Que se passerait-il si quelque chose arrivait ? Si nous voulons maintenir le sport automobile, nous devons être prêts à nous entraîner."

Les commentaires de Ben Sulayem ne sont pas de nature à apaiser les équipes ou les pilotes étant donné les nombreuses plaintes l'année dernière sur un manque de cohérence en ce qui concerne les décisions de pénalité ou l'application des règles.

Mais ne voulant pas se contenter des compétences actuellement présentes au sein de la FIA, Ben Sulayem a révélé son désir de dénicher de nouveaux talents ailleurs.

"Je crois fermement qu'il existe, quelque part dans le monde, de meilleurs directeurs de course que quiconque, de meilleurs commissaires sportifs", a-t-il ajouté.

Red Bull craint davantage Mercedes que Ferrari en 2023Lire plus

"Nous nous adressons maintenant aux ASN [autorités nationales du sport automobile] et nous leur demandons de nous envoyer des personnes pour la formation, nous avons maintenant une véritable équipe pour la formation."

"Vous aurez de bons directeurs de course. Je vous le promets", a conclu le président de la FIA.

Ontdek het op Google Play