Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
La F1 aurait dû être "plus attentive" face à certains problèmes - McLaren

La F1 aurait dû être "plus attentive" face à certains problèmes - McLaren

Actualités F1

La F1 aurait dû être "plus attentive" face à certains problèmes - McLaren

La F1 aurait dû être "plus attentive" face à certains problèmes - McLaren

Le directeur technique exécutif de McLaren, James Key, estime que la F1 aurait dû être plus attentive aux problèmes qui ont gâché la saison 2022 pour un certain nombre d'équipes.

L'introduction d'une nouvelle réglementation aérodynamique de grande envergure a été accueillie à bras ouverts, en particulier parce qu'elle offrait la possibilité de faire table rase du passé dans les bureaux de conception des équipes, tout en promettant des courses plus serrées sur la piste.

Red Bull craint davantage Mercedes que Ferrari en 2023Lire plus

Cependant, le problème de l'effet de sol a été négligé, certaines équipes étant plus touchées que d'autres. Mercedes, en particulier, s'est beaucoup plainte, ce qui a conduit à un changement mineur du règlement en cours de saison, ainsi qu'à une modification plus importante pour cette saison.

Key admet que, dans l'ensemble, les nouvelles règles ont globalement porté leurs fruits, mais qu'un domaine a été négligé.

"Nous avons clairement eu des courses où les équipes pouvaient se suivre sur des circuits où c'était difficile auparavant", a déclaré Key, s'adressant à des médias sélectionnés, dont GPFans.

"Nous avons vu beaucoup plus de dépassements que prévu, au Hungaroring par exemple et sur certains autres circuits, où cela avait traditionnellement été difficile."

"Les pilotes ont tous commenté le fait que c'était facile à suivre, donc il est clair que ce règlement est efficace."

"Il faut féliciter la FIA d'avoir mis en place cette initiative, d'avoir été à l'origine d'une grande partie des premières recherches et de s'être engagée auprès des équipes de manière très proactive."

"Je pense que les deux choses qui étaient moins évidentes pour nous, c'était le marsouinage, qui nous a tous frappés."

"Si nous avions pu être assez âgés pour être dans les années 80 et nous souvenir de la dernière fois que le problème s'est posé dans les années 70, nous aurions probablement été un peu plus attentifs."

" Mais en fait, disons que nous avons tous loupé le moment où nous pouvions solutionner cela en début de saison et cela a eu tendance à prendre plus de temps que prévu pour le résoudre. "

McLaren estime que l'aspiration est désormais moins puissante

Il y avait un autre effet secondaire du règlement qui n'était pas aussi apparent, selon Key, qui était "l'effet d'aspiration".

Alors que l'aérodynamique des voitures permettait à l'une de suivre l'autre plus facilement, le dépassement s'est avéré plus difficile, surtout sans DRS.

"L'effet d'aspiration que nous avions auparavant faisait évidemment partie du dépassement et nous l'avons perdu," ajoute Key.

Un protégé d'Hamilton révèle son histoire : "J'ai été victime de discrimination"Lire plus

"Bien que nous ayons gagné un peu de fluidité dans les virages et que cela soit peut-être un peu plus facile sur les circuits sinueux, cet effet est définitivement moins puissant."

"Je ne sais pas comment corriger cela et détruire l'autre chose, pour être honnête avec vous. C'est assez délicat. Je suppose que nous avons perdu quelque chose là-dedans", a conclu James Key.

Ontdek het op Google Play