Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
La FIA n'a pas pour vocation de faire taire les pilotes – Mohammed Ben Sulayem

La FIA n'a pas pour vocation de faire taire les pilotes – Mohammed Ben Sulayem

Actualités F1

La FIA n'a pas pour vocation de faire taire les pilotes – Mohammed Ben Sulayem

La FIA n'a pas pour vocation de faire taire les pilotes – Mohammed Ben Sulayem

Mohammed Ben Sulayem a clairement fait savoir que la FIA ne tolérera pas que les pilotes de F1 profitent des GP pour faire des déclarations politiques au nom de leur propre "agenda personnel".

Les remarques du président de la FIA, M. Sulayem, font suite à l'introduction, fin décembre, d'un nouveau règlement selon lequel les pilotes doivent désormais demander une autorisation écrite à la FIA s'ils souhaitent faire ou afficher des déclarations politiques, religieuses ou personnelles.

Pérez veut se battre en 2023 - "Je sens que je suis au mieux de ma forme"Lire plus

La FIA a prévenu que, sans cette autorisation, des sanctions seront prises.

S'adressant aux médias lors du Rallye Dakar, Mohammed Ben Sulayem a déclaré : "Nous sommes concernés par la construction de liens."

"Vous pouvez utiliser le sport pour des raisons de paix, mais nous ne voulons pas que la FIA devienne une plateforme pour un agenda personnel privé. Dans ce cas, nous nous détournerions du sport."

"Qu'est-ce que le pilote fait de mieux ? Conduire. Ils sont bons dans ce domaine et ils font des affaires, ils font le spectacle, ils sont les stars. Personne ne les arrête."

"Il existe d'autres plateformes pour exprimer ce qu'ils veulent. Tout le monde a cela et ils sont les bienvenus pour passer par le processus de la FIA, pour passer par là."

Par le passé, Lewis Hamilton et Sebastian Vettel se sont montrés particulièrement directs à l'égard des messages affichés sur les vêtements, notamment en ce qui concerne la cause "Black Lives Matter" ou la communauté LGBTQ+.

Certains slogans ont entraîné une modification des règles de la procédure de podium afin que les pilotes ne portent que leur combinaison de course jusqu'au cou pendant la cérémonie.

Mohammed Ben Sulayem est catégorique : la FIA n'est pas en train de " faire taire " les pilotes, mais cherche simplement à " améliorer et assainir " le sport.

"J'ai mes propres affaires personnelles, d'accord, mais cela ne signifie pas que je vais utiliser la FIA pour le faire", a ajouté Ben Sulayem, qui, depuis son compte Twitter personnel dimanche, s'est dit préoccupé par le fait qu'il y avait eu "une réaction négative" à l'association Andretti/General Motors.

Alpine demande à Ocon de maitriser son agressivité en pisteLire plus

"La FIA devrait être neutre, je crois. Nous avons besoin des superstars pour faire avancer le sport."

"S'il y a quelque chose, vous demandez la permission. Sinon, c'est comme un excès de vitesse dans la voie des stands, c'est une infraction. Si vous le faites, vous serez clairement pénalisé", a conclu le président de la FIA.

Ontdek het op Google Play