Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Aston Martin ou McLaren vont-elles s'installer en Arabie Saoudite ?

Aston Martin ou McLaren vont-elles s'installer en Arabie Saoudite ?

Actualités F1

Aston Martin ou McLaren vont-elles s'installer en Arabie Saoudite ?

Aston Martin ou McLaren vont-elles s'installer en Arabie Saoudite ?

L'Arabie Saoudite souhaite que McLaren et Aston Martin occupent une place de choix au cœur d'un complexe de course automobile en cours de réalisation.

En juin de l'année dernière, McLaren a annoncé un partenariat stratégique novateur avec Neom, une ville écologique et futuriste en cours de construction dans le nord-ouest de l'Arabie Saoudite.

Alonso rêve d'une victoire au DakarLire plus

Cette ville est devenue le sponsor en titre des équipes de Formule E et d'Extreme E. Ces accords ont renforcé les liens entre McLaren et l'Arabie Saoudite.

Le Royaume est également la deuxième plus grande partie prenante de l'entreprise de voitures de tourisme Aston Martin, tandis que le producteur pétrolier public Aramco est le sponsor principal de l'équipe de F1.

Le prince Khalid Bin Sultan Al Faisal, président de la Fédération saoudienne de l'automobile, de la moto et responsable du sport automobile dans le Royaume, cherche maintenant à aller plus loin et à attirer une équipe de F1 dans son pays.

"Nous voulons créer un hub", a déclaré le prince Khalid au magazine Motor Sport. "Nous avons de grandes entreprises qui peuvent aider l'avenir du sport automobile".

Quant à la possibilité qu'une équipe de F1 s'installe en Arabie Saoudite, et plus particulièrement à Neom, il a ajouté : "C'est ce que nous espérons et c'est ce pourquoi nous travaillons."

"Avec un peu de chance, nous pourrons faire venir l'un des grands constructeurs."

"Avec tous les investissements que nous faisons dans l'automobile - le fonds d'investissement privé a acheté des parts dans McLaren et Aston Martin - nous allons dans cette direction."

"J'espère que nous pourrons ouvrir et faire s'installer des sièges sociaux en Arabie Saoudite ou que nous embaucherons des personnes qui pourront nous aider à fabriquer des voitures ou des technologies, à créer nos propres marques et à avoir nos propres PI [droits de propriété intellectuelle]."

Détaillant davantage les ambitions à long terme de l'Arabie Saoudite en matière de sport automobile, le prince Khalid a ajouté : "Nous avons un programme sur 20 ans qui, nous l'espérons, sera lancé à la fin de l'année 2023 ou au début de l'année 2024."

"Notre objectif n'est pas seulement d'accueillir des événements internationaux, nous voulons être davantage impliqués. Nous voulons avoir des ingénieurs, nous voulons avoir des mécaniciens, nous voulons construire des voitures, nous voulons être créatifs."

"Nous voulons vraiment avoir un champion, un pilote qui peut participer au championnat de Formule 1, qui peut participer au MotoGP."

Colapinto rejoint l'académie de pilote de Williams F1Lire plus

"Nous investissons beaucoup dans les infrastructures, dans la construction de pistes en Arabie Saoudite. Nous voulons construire des académies pour pouvoir être plus impliqués - des équipes saoudiennes avec des pilotes saoudiens ou d'autres pilotes pour courir dans des équipes saoudiennes."

"Le chemin est encore long, mais nous espérons que d'ici 2030, 2035, 2040, nous pourrons atteindre nos objectifs", a conclu le prince Khalid Bin Sultan Al Faisal.

Ontdek het op Google Play