Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Premier jour de travail pour Vasseur chez Ferrari

Premier jour de travail pour Vasseur chez Ferrari

Actualités F1

Premier jour de travail pour Vasseur chez Ferrari

Premier jour de travail pour Vasseur chez Ferrari

Fred Vasseur a officiellement pris ses fonctions de nouveau directeur d'équipe à la tête de la Scuderia Ferrari.

Après avoir été directeur d'équipe et PDG de Sauber/Alfa Romeo pendant plusieurs années, Fred Vasseur est arrivé à Maranello en remplacement de Mattia Binotto.

L'Italien a démissionné à la fin d'une saison 2022 qui promettait beaucoup en termes de défi au championnat, mais qui s'est terminée par une deuxième place au championnat des pilotes et au championnat des constructeurs.

Frédéric Vasseur est désormais la cinquième personne, au cours de la dernière décennie, à prendre le poste le plus stressant de la F1. Quelles seront donc ses priorités en 2023 ?

La stratégie de Ferrari

En franchissant les portes de Maranello, une fois que Vasseur aura réglé les formalités liées à son premier jour de travail, l'une de ses premières tâches sera probablement de convoquer une réunion avec le responsable de la stratégie, Iñaki Rueda.

L'un des échecs fondamentaux de la course au titre de Ferrari la saison dernière concernait ses stratégies de course. Celles-ci ont laissé pilotes, rivaux et fans bouche bée à de nombreuses reprises au cours de la campagne.

Mais la maladresse stratégique est un problème de longue date chez Ferrari, comme en témoigne le fait que la dernière année de Sebastian Vettel avec la Scuderia a été marquée par des querelles internes.

Il y a beaucoup de problèmes qui peuvent nuire à une équipe de F1, mais les luttes continues de Ferrari sur le plan de la stratégie l'ont exposée à être la risée de tous à plusieurs reprises. Vasseur a besoin de prendre des mesures fermes à ce sujet.

La fiabilité du moteur Ferrari

Cela fut un problème majeur pour Ferrari à la fin de l'année, Binotto admettant que la puissance des moteurs avait été réduite afin d'économiser les composants.

Une telle fiabilité sera inacceptable si l'équipe se retrouve dans une lutte à trois pour le titre avec Red Bull et Mercedes. C'est ce qui devrait être le cas la saison prochaine.

Cependant, il y a eu quelques échos positifs avant la nouvelle année, notamment de la part du directeur de l'équipe Haas, Günther Steiner, qui a qualifié l'unité 2023 de Ferrari de "bombe" suite aux discussions avec Binotto.

Mais Fred Vasseur devra s'assurer que le navire italien sera concentré sur la fiabilité.

À moyen et long terme, la Scuderia visera un départ similaire à celui de Mercedes en 2014 pour le nouveau règlement sur les unités de puissance de 2026. Si Vasseur peut superviser cela en plus des problèmes actuels, l'équipe italienne sera gagnante.

Le plafond budgétaire

Ce n'est pas un secret que Ferrari a atteint le plafond budgétaire au milieu de la saison dernière, ce qui a sévèrement limité sa capacité à être compétitif dans la seconde moitié de l'année.

Il n'est donc pas surprenant que Mercedes, grâce à son développement continu, ait terminé l'année au moins à égalité avec ses rivaux, alors qu'elle avait commencé loin derrière.

Le nouveau directeur de la Scuderia Ferrari a dû surveiller de près les dépenses d'Alfa Romeo depuis l'introduction du plafond budgétaire, et le groupe basé à Hinwil est resté sous la limite en 2021 et 2022.

Cela pourrait aider Ferrari à étirer le budget sur une année, bien qu'il y ait des différences évidentes d'échelle entre Alfa Romeo et la Scuderia Ferrari.

Être capable de relever ce défi contribuera grandement à apaiser le conseil d'administration de Ferrari lors de sa première saison.

Le conseil d'administration de Ferrari

Comme le prouve la rotation du poste de directeur d'équipe, la hiérarchie de Ferrari peut être difficile à satisfaire.

Son PDG, Benedetto Vigna et le président John Elkann, veilleront à ce que tout se passe comme prévu.

Mais le Français de 54 ans est plus que capable de diriger l'équipe sans pression supplémentaire - son expérience en catégorie junior et le redressement d'Alfa Romeo en sont la preuve.

Si Vasseur parvient à prendre le contrôle total de l'opération F1 et à travailler sans pression inutile ni ingérence, alors ce partenariat pourrait vraiment être fructueux.

Après tout, Ferrari a choisi de recruter en externe pour une bonne raison.

Ontdek het op Google Play