Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
La FIA s'étonne des réactions négatives à la candidature d'Andretti-Cadillac

La FIA s'étonne des réactions négatives à la candidature d'Andretti-Cadillac

Actualités F1

La FIA s'étonne des réactions négatives à la candidature d'Andretti-Cadillac

La FIA s'étonne des réactions négatives à la candidature d'Andretti-Cadillac

Le président de la FIA, Mohammed Ben Sulayem, s’est dit surpris des commentaires et réactions négatives, suite à l’annonce de l’association entre Andretti et Cadillac pour essayer de rejoindre la grille de la F1.

L’écurie américaine, dirigée par Michael Andretti, affirme faire tout son possible pour rejoindre la grille de la Formule 1 d’ici 2026. Il s’agit probablement de la candidature la plus médiatisée et la plus crédible. La candidature seule d’Andretti avait dans un premier temps suscité la curiosité du monde de la F1 puis rapidement la défiance de certaines écuries déjà présentes sur la grille.

Stella - "Nous nous rapprochons progressivement du sommet"Lire plus

Toto Wolff, directeur de l’écurie Mercedes, avait fait part de son scepticisme à l’égard de l’arrivée d’une 11e écurie en Formule 1 :

"Je pense que quiconque entre en tant que 11e équipe, quiconque obtient une entrée, doit démontrer à quel point il peut être rentable pour les affaires."

"Andretti est un grand nom, ils ont fait des choses exceptionnelles aux États-Unis, mais il s'agit de sport et d'affaires."

Face à de nombreuses réticences, l’écurie Andretti a alors cherché ces derniers mois un partenaire de choix pour appuyer sa candidature. La firme américaine a par la suite annoncé la signature d’un partenariat avec Cadillac et General Motors. Cette union 100% américaine aurait dû finir par convaincre les derniers opposants à l’arrivée d’Andretti comme 11e équipe.

Mohammed Ben Sulayem, président de la FIA a fait part de son étonnement face à de nouvelles réactions négatives au sujet de l’association Andretti-Cadillac.

"Il est surprenant qu'il y ait eu des réactions négatives à l'annonce concernant Cadillac et Andretti. Ces dernières années, la FIA a accepté l'engagement de plus petites structures avec succès", a déclaré le président de la FIA. "Nous devrions encourager les engagements potentiels en F1 de constructeurs mondiaux comme General Motors et de compétiteurs reconnus comme Andretti et d'autres. L'intérêt des écuries provenant de marchés en croissance ajoute de la diversité et élargit l'attrait de la Formule 1."

Début janvier, Mohamed Ben Sulayem confirmait son désir de voir la grille de la F1 s'élargir.

Hamilton prétend avoir connu sa "meilleure année" malgré une saison difficileLire plus

Il disait : "J'ai demandé à mon équipe de la FIA d'envisager le lancement d'un appel à candidatures pour de nouvelles équipes potentielles pour le Championnat du monde de F1 de la FIA."

On ne sait pas actuellement d'où viennent ces critiques à l'égard de la dernière démarche d'Andretti.

Ontdek het op Google Play