Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Vettel concède que Bakou a été un "moment clé" dans son amitié avec Hamilton

Vettel concède que Bakou a été un "moment clé" dans son amitié avec Hamilton

Actualités F1

Vettel concède que Bakou a été un "moment clé" dans son amitié avec Hamilton

Vettel concède que Bakou a été un "moment clé" dans son amitié avec Hamilton

Sebastian Vettel a divulgué quel était le "moment clé" de sa relation avec son ancien rival en F1, Lewis Hamilton.

Les deux hommes se sont battus pour l'obtention d'un titre mondial pendant la majeure partie de leur carrière. Toutefois, Vettel a baissé d'un cran dans la hiérarchie au cours de ses dernières années.

Ecclestone était prêt à payer pour qu'Hamilton signe chez MercedesLire plus

L'Allemand a maintenant pris sa retraite après avoir passé deux saisons chez Aston Martin, où sa mobilisation sociale et environnementale aux côtés de Hamilton a permis au duo de développer une amitié florissante.

Hamilton a été le principal artisan du dîner d'adieu organisé pour Vettel au Grand Prix Abu Dhabi l'année dernière, où les 20 pilotes se sont réunis dans une rare démonstration d'unité.

Mais les relations n'ont pas toujours été aussi chaleureuses entre les deux hommes. En 2017 et 2018, deux batailles pour le titre ont opposé Vettel, pilote Ferrari à Hamilton, pilote Mercedes.

Lors du Grand Prix d'Azerbaïdjan, les tensions ont éclaté lorsque Vettel, convaincu qu'Hamilton lui avait fait un "break test", s'est placé à côté de la Mercedes et a donné un coup de roue, juste avant le redémarrage de la course.

S'exprimant dans le podcast "Beyond the Grid", Vettel a déclaré : "J'étais très contrarié. C'était un de ces moments où les choses ne se sont pas passées comme je le voulais et j'étais contrarié. Peut-être que le côté émotionnel a pris le dessus."

"Mais ce moment était en fait un moment clé. Il aurait pu nous éloigner davantage l'un de l'autre ou nous rapprocher et il nous a rapprochés."

Alfa Romeo doit sa survie en F1 au budget cap - VasseurLire plus

"J'ai réfléchi et j'ai pensé à ce qui s'est passé. Même si j'ai ressenti sur le moment que ce n'était pas juste, pas correct et que je voulais lui dire, ce n'était pas la bonne forme de communication. Ce n'était pas la bonne manière et ce n'était pas digne d'un sportif."

"J'ai admis [cela] par la suite et nous avons parlé l'un à l'autre et depuis ce moment, nous sommes devenus plus proches l'un de l'autre", a conclu l'ancien pilote de Formule 1.

Ontdek het op Google Play