Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Ricciardo révèle qu'un "burnout" l'a poussé à ne pas signer chez Haas

Ricciardo révèle qu'un "burnout" l'a poussé à ne pas signer chez Haas

Actualités F1

Ricciardo révèle qu'un "burnout" l'a poussé à ne pas signer chez Haas

Ricciardo révèle qu'un "burnout" l'a poussé à ne pas signer chez Haas

Daniel Ricciardo a révélé qu'il souffrait d'un "burnout" et que c'était l'une des raisons pour lesquelles il avait choisi de ne pas poursuivre une éventuelle carrière chez Haas pour la prochaine saison de F1.

Après avoir été licencié par McLaren à la fin du mois d'août, alors qu'il lui restait une saison à courir sur un contrat de trois ans, l'Australien de 33 ans avait été associé à un certain nombre d'opportunités, Haas figurant en bonne place sur la liste.

Pourquoi Albon constitue le meilleur "choix" de Williams en 2022 ?Lire plus

Le directeur de l'équipe, Günther Steiner, avait confirmé avoir contacté Ricciardo pour s'enquérir de la possibilité de le voir rejoindre son équipe.

Cependant, Ricciardo avait commencé à reconnaître qu'il avait besoin d'une pause dans sa carrière de pilote, ce qui l'a conduit à prendre le rôle de pilote de réserve avec son ancienne équipe, Red Bull.

"Comme Günther l'a dit, il m'a contacté et tout ça", a confirmé Ricciardo dans le podcast "Beyond the Grid".

"Plus les jours passaient et, en particulier, lorsque j'ai fait le triple relais dans la seconde moitié de la saison [GP de Belgique, des Pays-Bas et d'Italie], il est devenu de plus en plus clair qu'il ne s'agissait pas de savoir quel appel téléphonique je recevais, mais plutôt de reconnaître que je ne voulais pas concourir l'année prochaine."

"Donc, d'une certaine manière, je suis heureux qu'une équipe de haut niveau ne m'ait pas contacté, parce que c'est l'un de ceux où vous vous dites probablement : 'Oh, je dois signer', mais je pense qu'au fond de moi, j'avais juste besoin d'un peu de distance", a ajouté le natif de Perth.

Ricciardo reviendra plus fort après son break de la F1

Avec Red Bull, où il a remporté sept de ses huit Grand Prix en F1, Ricciardo ne devrait pas avoir beaucoup d'action derrière le volant. Il se contentera de travailler dans le simulateur et de faire des démonstrations pour des engagements marketing.

Il semblerait qu'une telle situation soit idéale, ajoute-t-il : "Oui, on pourrait appeler ça un burnout, mais je n'ai pas peur de l'admettre ou de le dire."

"C'est l'un de ces moments où tout le monde a une opinion et ceci et cela, mais en fin de compte, je sais ce que je ressens, je sais ce que je veux. C'était un peu de ça."

"Je ne veux pas dire que je suis le seul pilote qui se sent comme ça, mais je dirais que je ne suis pas un sportif normal qui se contente de dire 'c'est en forgeant qu'on devient forgeron'."

Haug - "En 2022, Ferrari n'aurait pas pu faire mieux dans les deux classements"Lire plus

"Plus j'en fais parfois, plus je m'y perds. J'ai l'impression que si je fais une pause, que je prends un peu de repos, je pourrai revenir plus fort."

"Je sais que pour moi, ça pourrait être vraiment bien", a conclu le vainqueur du Grand Prix d'Italie 2021.

Ontdek het op Google Play