Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
"Green Bull" - Comment Aston Martin a balayé les accusations de triche en 2022

"Green Bull" - Comment Aston Martin a balayé les accusations de triche en 2022

Actualités F1

"Green Bull" - Comment Aston Martin a balayé les accusations de triche en 2022

"Green Bull" - Comment Aston Martin a balayé les accusations de triche en 2022

Le directeur de l'équipe Aston Martin, Mike Krack, a révélé que l'écurie s'attendait à une réaction négative suite à l'introduction sur l'AMR22 de l'amélioration surnommée "Green Bull" par la concurrence en marge du Grand Prix d'Espagne.

L'AMR22 a dû se battre pour trouver son rythme avec un concept qui était ouvertement un compromis visant à s'adapter facilement en fonction des philosophies qui fonctionneraient dans la nouvelle ère réglementaire de la F1.

La F1 discute du conflit au calendrier entre la Chine et le PortugalLire plus

Mais à son insu, un deuxième concept avait déjà pris forme, avec le "b-spec" qui a été présenté en Espagne.

Cela a été accueilli par des allégations de copie, qui n'ont pas été aidées par la présence de l'ancien aérodynamicien de Red Bull, Dan Fallows, comme directeur technique.

Green Bull, c'est ainsi qu'a été surnommée la phase B de l'Aston Martin de 2022. Un brin provocateur, Christian Horner avait alors eu l'idée de boire une canette verte de boisson énergétique (Red Bull) au citron vert sur le mur des stands.

Aston Martin a cependant fait fi des accusations de copie. Interrogé sur le caractère parfois agaçant de cette période, Krack a déclaré à certains médias, dont GPFans : "Frustration n'est pas le bon mot, car nous le savions, nous avions prévu que cela se produirait."

"Je pense que nous l'aurions peut-être mieux pris en compte s'il y avait eu du vrai dans tout cela. Nous avons vraiment fait notre travail."

Haas F1 révèle un nouveau logo pour 2023Lire plus

"Nous savions que cela pourrait arriver et je pense que si vous regardez en arrière, nous étions assez détendus à ce sujet et il n'y a pas eu de guerre des mots de notre côté."

"Cela s'est calmé entre-temps et nous sommes passés à autre chose", a conclu le directeur de la firme de Silverstone.

Ontdek het op Google Play