Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Budget cap - L’avantage financier d’Alpine en F1 se dissipe

Budget cap - L’avantage financier d’Alpine en F1 se dissipe

Actualités F1

Budget cap - L’avantage financier d’Alpine en F1 se dissipe

Budget cap - L’avantage financier d’Alpine en F1 se dissipe

Le directeur de l'équipe Alpine, Otmar Szafnauer, a reconnu que l'avantage dont bénéficiait l'équipe dans le cadre du nouveau règlement financier de la F1 commençait à se dissiper au fur et à mesure que les équipes rivales découvraient des failles.

L'écurie basée à Enstone et à Viry était l'une des mieux placées pour atteindre le plafond budgétaire lorsqu'il a été introduit en 2021.

Zhou tire un bilan positif de son effroyable accident de SilverstoneLire plus

Les grosses écuries, telles que Ferrari, Red Bull et Mercedes, ont été contraintes de se restructurer et de licencier du personnel pour se conformer aux règles, tandis que les petites écuries étaient toujours incapables de rivaliser avec le plafond initial de 145 millions de dollars.

En revanche, Alpine s'est conformée au plafond, sans avoir besoin de procéder à des restructurations et en étant capable de poursuivre ses activités.

Cependant, au fur et à mesure que les équipes se familiarisent avec le règlement, l'avantage détenu par le constructeur français perd de sa puissance.

S'adressant à certains médias, dont GPFans, Szafnauer a déclaré : "Quand tout le monde aura la même taille, vous perdrez cet avantage. Vous le perdez petit à petit."

"Ce que certaines équipes plus importantes font maintenant, c'est qu'elles cherchent à exploiter ou à mieux comprendre les failles ou les changements organisationnels qu'il est possible d'apporter pour faire passer plus de gens sous le plafond budgétaire."

Alonso sur sa retraite de la F1 - "Je vais prendre les choses année après année"Lire plus

Elles se disent : "Oui, je me suis débarrassé d'une centaine de personnes, mais maintenant, je veux les réembaucher parce que j'ai pu leur trouver des postes où elles ne comptent pas comme une personne à part entière, où elles font du marketing ou autre."

"Nous n'en sommes pas encore là, mais notre avantage se dissipe au fur et à mesure", a conclu le directeur de la firme française.

Ontdek het op Google Play