Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Szafnauer revient sur les rudes négociations avec AlphaTauri pour engager Gasly

Szafnauer revient sur les rudes négociations avec AlphaTauri pour engager Gasly

Actualités F1

Szafnauer revient sur les rudes négociations avec AlphaTauri pour engager Gasly

Szafnauer revient sur les rudes négociations avec AlphaTauri pour engager Gasly
Thibaud Comparot & Ian Parkes

Otmar Szafnauer, directeur de l'écurie Alpine, a expliqué pourquoi la réticence de Franz Tost à céder Pierre Gasly était un bon signe pour l'écurie de Formule 1 française.

Pierre Gasly s'est engagé à courir pour Alpine la saison prochaine, trois mois seulement après avoir accepté une nouvelle prolongation de son contrat avec AlphaTauri.

Tsunoda révèle l'impact positif de son déménagement à Faenza en 2021Lire plus

Cette décision a été prise après qu'Alpine se soit retrouvée dans une situation inattendue lorsque Fernando Alonso a annoncé son départ pour Aston Martin et que le réserviste Oscar Piastri a refusé une promotion. Ce dernier a rejoint McLaren à la suite d'une audience de la Commission de reconnaissance des contrats.

S'adressant à certains médias, dont GPFans, dans une interview de fin de saison, Szafnauer a parlé des négociations pour signer Gasly : "J'ai appelé Franz pour lui dire, est-ce que vous pouvez le libérer ?"

"Franz a répondu 'Non', et j'ai dit 'Bien, super, je suis content que tu dises ça', parce que la dernière chose que je voulais entendre était 'Oui, je suis impatient de me débarrasser de ce gars'."

"Franz a répondu : 'Non, j'ai besoin de lui. C'est un excellent pilote. Je ne veux pas m'en séparer."

"J'ai dit : 'Merci, avec tout le respect que je vous dois, ça vous dérange si j'appelle Helmut [Marko] ? Il pourrait avoir un point de vue différent.’ Alors j'ai appelé Helmut."

Szafnauer a aidé Herta à négocier avec Red Bull

Bien que Nyck de Vries ait finalement été signé en tant que remplaçant de Pierre Gasly chez AlphaTauri, Szafnauer a pris part aux négociations initiales pour aider l'équipe appartenant à Red Bull à signer le pilote d'IndyCar Colton Herta.

Malgré un fort intérêt, l'opération a finalement échoué, car Herta n'avait pas assez de points de super licence et la FIA n'était pas disposée à autoriser une exception aux règles.

Magnussen revient sur son "impossible" pole position du BrésilLire plus

Szafnauer a ajouté : "En même temps, lorsque j'atteignais certaines étapes, j'appelais Laurent [Rossi, PDG d'Alpine] et je lui disais : "Regardez, voici ce que j'ai fait. Voilà où j'en suis. Je dois maintenant aller en Amérique et parler à Bryan Herta pour trouver une solution."

"J'ai fait cette partie-là aussi. Je suis allé déjeuner avec Bryan et Colton, parce que la libération de Gasly était conditionnelle à ce que Red Bull - et je comprends - lui trouve un remplaçant. Sinon, ils ne l'auraient pas libéré", a conclu le directeur de l'écurie française.

Ontdek het op Google Play