Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
La F1 en Allemagne : "une honteuse tragédie"

La F1 en Allemagne : "une honteuse tragédie"

Actualités F1

La F1 en Allemagne : "une honteuse tragédie"

La F1 en Allemagne : "une honteuse tragédie"

Norbert Haug, ancien vice-président de Mercedes-Benz Motorsport, a qualifié de "tragédie" l'état de la santé de la F1 en Allemagne.

Après la retraite de Sebastian Vettel et le départ de Mick Schumacher de Haas pour devenir réserviste chez Mercedes, l'Allemagne n'aura qu'un seul représentant sur la grille l'année prochaine, à savoir Nico Hülkenberg

Les moteurs ont eux aussi souffert du marsouinage chez MercedesLire plus

La saison prochaine sera également la quatrième d'affilée sans Grand Prix en Allemagne, la plus longue série depuis la création de ce sport.

S'adressant à RND, Haug a déclaré : "En Allemagne, la Formule 1 s'est transformée en une tragédie dont tout amateur de sport automobile ne peut qu'avoir honte."

"Entre 1994 et 2016, il y a eu des champions du monde allemands à la chaine - sept titres de Michael Schumacher, quatre consécutifs de Sebastian Vettel et, enfin, le dernier en date de Nico Rosberg en 2016 au volant de la Flèche d'argent."

"Mercedes, avec ses équipes partenaires McLaren et Brawn GP avec Mika Häkkinen, Lewis Hamilton et Jenson Button, ont remporté quatre championnats du monde des pilotes entre 1998 et 2009."

"L'équipe d'usine Mercedes Silver Arrow a été championne du monde des constructeurs huit fois de suite de 2014 à 2021, remportant six titres mondiaux avec Hamilton et un avec Rosberg."

"Pendant une douzaine d'années, à la fin des années 1990 et dans les années 2000, il y avait deux courses de Formule 1 par an en Allemagne, devant plus de 100 000 spectateurs. Et sur RTL (chaine de télévision), douze millions de personnes regardaient les GP au lieu de trois millions aujourd'hui."

Soulignant le manque de talents allemands sur la grille de départ, Haug ajoute : "En 2010, il y avait encore sept pilotes allemands de Formule 1 en une saison."

"Aujourd'hui, Nico Hülkenberg a toujours un siège dans ce qui est au mieux une équipe de seconde zone et Mick Schumacher est un pilote remplaçant prometteur - mais au moins dans la bonne équipe."

Haug s'insurge contre la stratégie peu ambitieuse du Grand Prix d'Allemagne. On parle toujours du GP d'Allemagne lorsque le besoin d'un événement de substitution se fait sentir ces dernières années, le Nürburgring remplissant le rôle avec le Grand Prix d'Eifel en 2020.

Il est également possible que le pays puisse utiliser le calendrier rotatif dans les années à venir et s'associer à un autre événement pour un bénéfice mutuel.

Mais à propos de cette stratégie actuelle, Haug ne cache pas son amertume.

Aston Martin ne veut pas copier Red Bull, Mercedes et FerrariLire plus

"Cela fait longtemps qu'il n'y a plus de Grand Prix d'Allemagne", a-t-il déclaré. "Un opposant vert zélé à l'automobile n'aurait pas pu élaborer une stratégie anti Formule 1 moins ambitieuse et moins réussie."

"Cela exclut spécifiquement l'équipe d'usine Mercedes Silver Arrow, qui - à juste titre - opère depuis l'Angleterre et compte deux - grands - pilotes anglais", a conclu l'ancien vice-président de Mercedes-Benz Motorsport.

Ontdek het op Google Play