Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Brown soutient la FIA qui va interdire la diffusion de messages politiques en F1

Brown soutient la FIA qui va interdire la diffusion de messages politiques en F1

Actualités F1

Brown soutient la FIA qui va interdire la diffusion de messages politiques en F1

Brown soutient la FIA qui va interdire la diffusion de messages politiques en F1

Zak Brown, PDG de McLaren, pense que la FIA a bien fait de contrôler les discours politiques en Formule 1. L'Américain soutient le fait que tout le monde a droit à la liberté d'expression, mais il estime que la situation devenait un peu incontrôlable.

La fédération internationale du sport automobile a récemment proposé un durcissement des règles concernant les discours politiques ou idéologiques des pilotes. À partir de 2023, il sera interdit aux pilotes de faire une déclaration politique de leur propre chef.

Comme Brady en NFL, Vettel pourrait revenir en F1 - RosbergLire plus

Pourtant, ce n'est pas totalement interdit, car avec l'autorisation de la FIA, il est toujours possible de faire une déclaration. Cette décision suscite de nombreuses critiques, mais la FIA est convaincue que la mission des pilotes est la même que celle de la fédération automobile et ne prévoit donc aucun problème à l'avenir. Zak Brown est donc d'accord avec le choix de la FIA et l'a fait savoir lors d'une interview à ESPN.

Trouver le bon équilibre

"C'est délicat, n'est-ce pas ? Parce que certains sujets sont vraiment pertinents, d'autres sont controversés. Je pense qu'en général, nous voulons être un sport qui fait du bien. Nous devons juste trouver un équilibre et ne pas laisser chaque départ de course devenir un nouvel agenda politique pour quelqu'un", a expliqué le PDG de McLaren.

Toujours selon le PDG de McLaren, il n'est pas sain d'avoir un nouveau message à chaque course. "Je ne pense pas que ce soit sain, car cela peut nuire à ce que tout le monde a compris, à savoir qu'ils veulent regarder un Grand Prix", dit-il.

Verstappen - "Je suis en fait quelqu'un d'assez calme"Lire plus

En outre, l'Américain estime qu'il y a un lieu et un temps pour ce type de déclarations politiques : "Tout le monde a le droit à la liberté d'expression. Mais c'est vrai que c'est devenu incontrôlable, parfois avec tant de déclarations. Les pilotes peuvent faire ces choses sur leur propre temps, donc je pense que la Formule 1 et la FIA ont le droit de dire 'voici le code de conduite que nous attendons de votre part pendant un week-end de Grand Prix. Vous êtes libre de faire ce que vous voulez du lundi au vendredi', pour ainsi dire, mais évidemment, pendant un week-end de course, les pilotes ont la plupart des caméras sur eux", a conclu le CEO de l'écurie anglaise.

Ontdek het op Google Play