Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Ferrari - le bon choix a-t-il été fait en recrutant Fred Vasseur ?

Ferrari - le bon choix a-t-il été fait en recrutant Fred Vasseur ?

Actualités F1

Ferrari - le bon choix a-t-il été fait en recrutant Fred Vasseur ?

Ferrari - le bon choix a-t-il été fait en recrutant Fred Vasseur ?
Ewan Gale & Thibaud Comparot

Ferrari a fait le pari de regarder au-delà de Maranello et d'engager Fred Vasseur comme nouveau directeur de son écurie de Formule 1.

Frédéric Vasseur prend la relève au début de la nouvelle année après la démission de Mattia Binotto (son dernier chez Ferrari sera le vendredi 30 décembre.) Ce dernier a été critiqué pour un certain nombre de défaillances opérationnelles, bien que l'équipe ait été à son plus haut niveau de compétitivité depuis 2019.

Nous savons que Fred Vasseur a opéré en tant que PDG de Sauber et directeur d'équipe d'Alfa Romeo au cours des dernières années, mais qui est-il et pourquoi l'équipe basée à Maranello a-t-elle opté pour l'homme de 54 ans ?

Un bon bon bagage en formule junior

Vasseur a dirigé l'équipe ASM en Formule 3 à la fin des années 1990 et au début des années 2000 avant de s'associer à Nicolas Todt, fils de Jean, ancien directeur d'équipe de Ferrari et président de la FIA, pour faire évoluer l'équipe vers ART Grand Prix en 2005.

Rosberg incite Vettel à "tirer profit de ses fans" pour faire grandir ses projetsLire plus

L'équipe junior, qui connaît un grand succès, a formé un certain nombre de pilotes talentueux qui ont poursuivi leur carrière dans le monde du sport automobile, notamment en F1.

Dans la série européenne F3, par exemple, l'équipe a remporté cinq championnats du monde de pilotes consécutifs entre 2005 et 2009, grâce à Lewis Hamilton, Paul di Resta, Romain Grosjean, Nico Hülkenberg et Jules Bianchi.

En GP2, Nico Rosberg, Hamilton et Hülkenberg ont également remporté des titres, tandis que plus récemment, en F2, Stoffel Vandoorne, George Russell et Nyck de Vries ont tous été champions avec ART.

Valtteri Bottas, Esteban Ocon et Charles Leclerc ont été guidés vers la gloire dans le cadre de l'opération de Vasseur en GP3, prouvant que le Français a ce qu'il faut pour contrôler une équipe gagnante.

Des compétences de gestion prouvées à plus grande échelle

En tant que directeur de la Scuderia Ferrari, la responsabilité va bien au-delà de la simple garantie du bon fonctionnement du personnel de base sur la piste.

Chaque secteur de l'équipe doit être placé sous un œil vigilant, sachant que le moindre incident lors d'un week-end de course, qu'il s'agisse d'une panne de moteur ou d'un boulon à 1 € qui se détache, fera l'objet d'un examen minutieux de la part des médias italiens et des tifosi.

Alors que certains pourraient dire que la F3 et la F2 sont des "séries spécifiques" et manquent de développement, les connaissances techniques de Vasseur l'ont conduit à la création de Spark Racing Technology.

Le Français a pu obtenir le contrat de la FIA pour créer les 40 châssis nécessaires à la saison inaugurale de la Formule E et ce partenariat s'est poursuivi jusqu'à la spécification initiale des machines.

Son expérience en Formule junior se transforme en expertise en F1

Le natif de Draveil dans l'Essonne a fait ses premiers pas en F1 en tant que directeur d'équipe pour le retour de Renault en 2016, mais il a démissionné à la fin de la saison.

Six mois plus tard, Sauber a fait appel à ses services dans un rôle qu'il a occupé jusqu'à présent.

Techniquement, l'équipe est sortie de son marasme du milieu des années 2010 pour devenir une entité capable de terminer sixième au classement des constructeurs, devant le mastodonte endormi qu'est Aston Martin.

Désignez la plus belle livrée spéciale de la saison 2022 de F1Lire plus

Pendant cette période, Vasseur a conclu des accords avec Alfa Romeo pour diriger l'opération Sauber et consolider la position de l'équipe sur la grille alors qu'auparavant, les perspectives étaient sombres.

Le succès est tel sous la direction du Français que l'ancien pilote Mercedes, Valtteri Bottas a rejoint l'équipe pour l'aider à entrer dans une nouvelle ère. Plus tôt cette année, il a été annoncé qu'Audi s'associerait à Sauber pour créer son équipe d'usine à partir de 2026.

L'avenir s'annonce radieux pour une écurie autrefois en difficulté, une grande partie des lauriers revenant à la direction de Vasseur.

Le CV du nouveau venu chez Ferrari est bon, mais peut-il reprendre le contrôle opérationnel de l'équipe là où Binotto n'a pas pu le faire ?

S'il y parvient, une équipe capable de remporter le championnat est à portée de main.

Du point de vue de la Scuderia, un souffle d'air frais souffle à Maranello et pourrait être ce dont elle a besoin pour chasser Red Bull en 2023.

Ontdek het op Google Play