Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Alonso : "Dans 50 % des courses, nous avons un tour de retard sur le vainqueur"

Alonso : "Dans 50 % des courses, nous avons un tour de retard sur le vainqueur"

Actualités F1

Alonso : "Dans 50 % des courses, nous avons un tour de retard sur le vainqueur"

Alonso : "Dans 50 % des courses, nous avons un tour de retard sur le vainqueur"

Fernando Alonso affirme que le résultat visé par le nouveau règlement 2022 n'est pas encore atteint.

La Formule 1 a introduit une nouvelle génération de monoplaces en 2022, ainsi qu'un nouveau règlement financier, censés promouvoir la course. Pirelli révélait à l'issue du championnat une amélioration des dépassements de 30% par rapport à 2021 (799 dépassements en 2022 contre 599 en 2021).

Arrêts aux stands : Le top 10 des arrêts les plus rapides en 2022 !Lire plus

Si le spectacle s'est statistiquement amélioré en piste, il n'en a rien été pour la course au titre. Max Verstappen a largement remporté le championnat des pilotes, avec 15 succès à la clé (nouveau record). Red Bull Racing a remporté le championnat des constructeurs en inscrivant son meilleur total de points (759) depuis 2010 et l'introduction du nouveau barème de points en F1.

Lando Norris est le seul pilote en dehors des trois équipes de tête (Red Bull Racing, Ferrari et Mercedes) à être monté sur le podium en 2022. C'était lors du Grand Prix d'Emilie-Romagne.

Alonso est revenu en F1 en raison du nouveau règlement

L'Espagnol a terminé le Championnat du monde des pilotes 2022 à la 9e place avec 81 points. Il avait eu exactement le même nombre de points lors de la saison précédente, mais avait réussi à monter sur le podium au Qatar.

Le double champion du monde espérait avoir davantage de chances de jouer le titre avec le nouveau règlement, censé être introduit en 2021, mais décalé à 2022 en raison de la crise du Covid-19.

"Les nouvelles règles sont l'une des raisons pour lesquelles je suis revenu," a d'abord rappelé Alonso dans une interview accordée au média allemand Auto Motor Und Sport.

"Elles étaient initialement censées être introduites en 2021. J'étais donc là un an plus tôt."

Il exprime ensuite sa déception de ne pas voir les choses changer en F1, malgré le nouveau règlement. "Et oui, c'était un peu décevant pour tout le monde de réaliser que les choses n'ont pas radicalement changé. Il y a tout au plus deux équipes qui peuvent gagner des courses, comme cela a été le cas ces dernières années."

"Et l'écart entre les deux ou trois équipes de pointe et le milieu de peloton est encore trop important. Dans 50 % des courses, nous avons un tour de retard sur le vainqueur. Par conséquent, nous n'avons pas encore atteint le résultat que la Formule 1 souhaitait obtenir avec le nouveau règlement."

Ontdek het op Google Play