Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Le circuit de Barcelone veut supprimer sa chicane avant la ligne d'arrivée

Le circuit de Barcelone veut supprimer sa chicane avant la ligne d'arrivée

Actualités F1

Le circuit de Barcelone veut supprimer sa chicane avant la ligne d'arrivée

Le circuit de Barcelone veut supprimer sa chicane avant la ligne d'arrivée

Le Circuit de Barcelone a fait une requête de licence FIA Grade 1 auprès de la F1 pour un tracé alternatif, qui supprimerait la chicane en fin de circuit.

Depuis 2017, le Circuit de Catalunya de Barcelone a introduit une chicane entre les virages 13 et 16. Une mesure prise à l'époque pour réduire la vitesse des voitures avant d'aborder le dernier virage conditionnant la ligne droite de départ/arrivée.

Le comité organisateur du Grand Prix de France de F1 va être dissousLire plus

Mais cette chicane a également eu pour conséquence d'empêcher les voitures de suivre de près à l'entrée de la ligne droite, et de rendre les dépassements compliqués, même avec l'activation du DRS.

De fait, les organisateurs du Grand Prix d'Espagne souhaitent modifier le tracé, et de faire homologuer par la FIA un tracé alternative qui effacerait la chicane à cet endroit, permettant aux concurrents d'aborder le dernier virage à haute vitesse, et de faciliter les dépassements.

La validation de cette homologation par la FIA permettrait aux responsables du circuit de Barcelone de bénéficier de deux alternatives qu'ils pourraient utiliser comme bon leur semble, en fonction des voitures présentes en piste.

"L'intention est d'homologuer la piste sans chicane début 2023. Mais la piste avec la chicane restera la même", a déclaré un porte-parole du Circuit de Catalunya au site néerlandais RacingNews365.

"Une fois l'homologation effectuée, chaque promoteur sera en mesure de choisir dans quel tracé il souhaite concourir (avec ou sans chicane)."

Ces dernières années, de nombreux pilotes s'étaient plaints des difficultés de dépassements sur le circuit catalan, malgré la longueur de sa ligne droite.

De fait, le Grand Prix d'Espagne a souvent été le théâtre de longues processions, sans réelles bagarres, ces dernières années.

"Dans l'ensemble, nous pensons que si le circuit revenait aux deux derniers virages qu'il y a 15 ans, les deux virages rapides, vous pourriez en fait suivre un peu plus près, vous arriveriez dans la ligne droite. à une vitesse plus élevée, l'effet d'aspiration sera plus important jusqu'au premier virage", continue ce responsable du circuit.

"Pour les fans, vous voyez les voitures à une vitesse beaucoup plus élevée. Pour les pilotes, vous prenez un virage incroyablement rapide, ce qui est excitant."

"C'est gagnant-gagnant. Et c'est une solution facile à un circuit qui est assez moyen en la matière."

Ontdek het op Google Play