Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Gasly et le surpoids de l'AlphaTauri : "comme rouler avec un sac à dos"

Gasly et le surpoids de l'AlphaTauri : "comme rouler avec un sac à dos"

Actualités F1

Gasly et le surpoids de l'AlphaTauri : "comme rouler avec un sac à dos"

Gasly et le surpoids de l'AlphaTauri : "comme rouler avec un sac à dos"

Après deux bonnes saisons chez AlphaTauri, le tricolore a dû revoir ses objectifs à la baisse en 2022, la faute à une AlphaTauri embarquant un surpoids conséquents face à ses rivales.

10e du championnat en 2020 après avoir décroché une victoire mémorable à Monza, Pierre Gasly avait conclu la saison 2021 au 9e rang après avoir enregistré son record de points marqués en une saison (110).

En 2022 cependant, avec la nouvelle monoplace née de la nouvelle réglementation, AlphaTauri et Gasly ont chuté dans la hiérarchie.

Si le Français a terminé à deux reprises dans les points à l'issue des trois premiers Grands Prix, les choses se sont compliquées par la suite. Après une belle 5e place en Azerbaïdjan, Gasly a peiné à intégrer le top 10, ce qu'il n'a fait qu'à trois reprises après Bakou.

Finalement lointain 14e du classement avec seulement 23 points marqués, le Normand revient sur sa saison difficile.

Rossi (Alpine) : "Il y aura forcément des problèmes" entre Gasly et OconLire plus

"C'était une année délicate, il y avait évidemment de grandes attentes après la saison dernière, il y avait une belle dynamique et un changement de réglementation, donc mes espoirs d'avoir la meilleure année pour AlphaTauri n'ont jamais été aussi élevés qu'ils l'étaient au début de la saison", a déclaré Gasly, qui passera chez Alpine en 2023.

"Je pensais que nous avions notre chance - [grâce aussi au] plafond budgétaire - nous n'avions aucune raison de ne pas surpasser toutes les équipes du milieu de grille".

"Nous n'avons pas commencé l'année dans la meilleure forme, mais je savais que ce serait une course de développement tout au long de l'année. Il faut faire évoluer la voiture course après course, mais malheureusement nous n'avons pas réussi à le faire."

"Je pense que la base de la voiture n'est pas mauvaise, mais nous avons été massivement en surpoids toute la saison, et cela nous a coûté cher. Je crois que c'était le principal problème cette saison. Il est clair que nous n'avons pas été aussi performants que nous l'aurions voulu".

De fait, alors que plusieurs équipes ont peiné à approcher le poids minimal avec leur voiture en raison des nouvelles contraintes techniques, il semble que l'écurie AlphaTauri ait dû particulièrement composer avec ce problème en 2022.

"Nous avons été en surpoids de 12-13 kg pendant toute la saison et nous n'avons pas réussi à le réduire, du tout, et [nous parlons] de trois dixièmes et demi par tour", continue le pilote français.

"Et porter tout ce poids en course, c'est comme rouler avec un sac à dos."

"Vous commencez avec un surpoids de 13-14 kg, vous le portez pendant toute la course - vous avez plus de dégradation, vous avez une moins bonne performance, c'est comme un effet boule de neige."

"Je pense que la voiture a du potentiel, et n'est définitivement pas mauvaise, mais nous avons juste eu du mal avec ça pendant la majorité de la saison."

Ontdek het op Google Play