Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Horner discute de Ferrari et Binotto au gala de la FIA 2022...

Horner discute de Ferrari et Binotto au gala de la FIA 2022...

Actualités F1

Horner discute de Ferrari et Binotto au gala de la FIA 2022...

Horner discute de Ferrari et Binotto au gala de la FIA 2022...

Christian Horner et Red Bull Racing ont officiellement reçu les deux titres pilote et constructeur 2022 de la part de la FIA, à Bologne, Italie, ce vendredi soir.

C'est la première fois depuis 2013 que Red Bull reçoit les deux trophées pour le pilote et le constructeur. Max Verstappen est sacré pour la deuxième fois consécutive après avoir reçu son premier trophée à Paris, en 2021.

Arrêts aux stands : Le top 10 des arrêts les plus rapides en 2022 !Lire plus

Avec 759 points inscrits cette saison, l'écurie autrichienne à réalisé le deuxième meilleur total de points d'un constructeur depuis l'introduction du nouveau barème de points en 2010. Néanmoins, le record appartient toujours à Mercedes, qui, avec l'aide de Lewis Hamilton et de Nico Rosberg en 2016, avait inscrit la bagatelle de 765 points en 21 courses.

Horner dévoile le moment clé de la saison 2022

En conférence de presse lors du Gala de la FIA (Prize Giving 2022), le patron de Red Bull a été interrogé sur Ferrari, principale concurrente en 2022. Il estime que cette dernière a fait du bon travail et reste convaincu, comme un grand nombre d'observateurs, que la F1-75 était la plus véloce en début de saison.

"Je pense qu'ils avaient une voiture plus rapide que nous en début de saison," a commenté Horner. "Et je pense que nous avons pu rester en contact et c'était très important, surtout après..., je veux dire, notre championnat était de 21 courses, parce que nous avons manqué la première en ayant un double abandon, mais nous devions rester avec eux."

La première course en Europe, à Imola, sur les terres de la Scuderia Ferrari a été dominée par Red Bulll Racing, qui a réalisé le doublé en course. Verstappen avait également remporté la course sprint en dépassant Charles Leclerc, qui était alors solide leader du championnat.

"Et pour moi, l'un des week-ends cruciaux a été Imola," a souligné Horner. "Avec la course de sprint et ensuite la victoire et de gagner ces deux courses, de réaliser le doublé, et de battre Ferrari sur leurs terres était, je pense, psychologiquement une grande chose pour nous en tant qu'équipe.

"Potentiellement pour eux aussi."

"Et je pense que lorsque nous avons développé la voiture et que nous l'avons améliorée et que nous avons perdu un peu de poids..."

"Enfin, la voiture l'a fait."

"Puis la vitesse est venue. Et ces gars-là (Verstappen et Perez) ont été tout simplement fantastiques cette année."

Horner salue le travail de Binotto chez Ferrari

La Scuderia Ferrari a officialisé le départ de Mattia Binotto à la fin de l'année 2022. Celui qui a dirigé l'écurie pendant quatre saisons quitte Maranello après avoir débuté dans l'écurie en 1995.

Pour le moment, aucune information n'a été donnée sur la future destination de l'ingénieur né en Suisse. S'il se murmure dans le paddock que des écuries auraient approché Binotto, Toto Wolff a quant à lui écarté cette possibilité, estimant qu'il y avait "trop de porcelaine brisée" entre les deux hommes "ces dernières années."

Binotto quitte officiellement la Scuderia FerrariLire plus

"Eh bien, je pense qu'en toute honnêteté pour Mattia, il a fait un très bon travail en produisant une voiture et un moteur très compétitifs pour Ferrari, certainement cette année," a rappelé Horner.

"Maintenant, évidemment, ils ont eu leurs moments opérationnels. Il a donc consacré une longue période de sa carrière et de sa vie à Ferrari."

"Je suis sûr que ça doit être très difficile pour lui de quitter cette équipe après tout ce temps. Donc, bien sûr [il y a] une pression énorme dans cette équipe parce que c'est une équipe nationale, ainsi qu'un constructeur."

Le Britannique, qui est le directeur d'écurie avec la plus longue longévité dans le paddock (Horner est directeur de Red Bull depuis la création de l'écurie en 2005), met en lumière le nombre important de mouvements au poste de directeur de l'écurie Ferrari.

"Et je pense que ce sera maintenant le 6e directeur d'équipe à côté duquel je m'assiérai en face de la table depuis que je suis chez Red Bull. Évidemment, il y a beaucoup de pression sur cette fonction."

Ontdek het op Google Play