Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Rossi (Alpine) : "Il y aura forcément des problèmes" entre Gasly et Ocon

Rossi (Alpine) : "Il y aura forcément des problèmes" entre Gasly et Ocon

Actualités F1

Rossi (Alpine) : "Il y aura forcément des problèmes" entre Gasly et Ocon

Rossi (Alpine) : "Il y aura forcément des problèmes" entre Gasly et Ocon

Le président de la marque Alpine, Laurent Rossi, a indiqué à ce qu'il s'attendait à ce qu'il y ait forcément des tensions entre ses deux pilotes l'an prochain dans l'intensité de la compétition.

Après deux saisons de cohabitation entre Esteban Ocon et Fernando Alonso, l'écurie Alpine disposera d'un nouveau duo l'an prochain, puisque Pierre Gasly rejoindra l'équipe franco-britannique l'an prochain aux côtés de Ocon, engagé sur le long terme avec Alpine.

Grosjean – Haas a eu tort d'écarter Mick SchumacherLire plus

L'an passé, des tensions sont apparues entre Ocon et Alonso, ce dernier se plaignant de problèmes techniques principalement ciblés sur sa monoplaces, alors que les deux hommes se sont frictionnés lors de la course sprint au Brésil, provoquant la colère de leurs dirigeants.

Si Alonso a quitté Alpine pour rejoindre Aston Martin, la nouvelle association de pilotes chez les Bleus ne manquent pas d'inquiéter certains observateurs.

Français tous les deux, issus de la même région de Normandie, de la même génération, Ocon et Gasly se sont régulièrement affrontés sur les circuits de karting et de formules de promotion, entraînant forcément certaines tensions à un moment de leur carrière.

Si Laurent Rossi, qui a déjà cadré ses pilotes sur leurs responsabilités, se veut confiant, le président de la marque Alpine ne peut exclure la possibilité de tensions passagères, dans le feu de la compétition.

"C'est du sport de haut niveau et dans l'excitation du moment, il y aura des problèmes", a déclaré Rossi aujournal L'Equipe.

"L'important est que cela ne pénalise pas l'équipe en termes de performance".

"Comme je leur ai dit [à Ocon et Fernando Alonso] cette année, nous les avons laissé courir jusqu'à ce que l'équipe soit impactée comme au Brésil."

"Donc si des problèmes surviennent, ils seront les grands perdants parce que tout le monde s'y attend déjà et beaucoup pensent que ce sont de grands enfants."

"Maintenant, ils peuvent montrer qu'ils se sont transformés en leaders matures. À la fin du contrat, ils approcheront des 30 ans et il est dangereux de se retrouver poussé hors d'une équipe parce que vous n'avez pas fait preuve de suffisamment de maturité.

"Ils en sont tous deux conscients et ils me l'ont affirmé individuellement et ensemble", a conclu Rossi.

Ontdek het op Google Play