Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Wolff : "trop de verre brisée" avec Binotto pour le faire venir chez Mercedes

Wolff : "trop de verre brisée" avec Binotto pour le faire venir chez Mercedes

Actualités F1

Wolff : "trop de verre brisée" avec Binotto pour le faire venir chez Mercedes

Wolff : "trop de verre brisée" avec Binotto pour le faire venir chez Mercedes

Toto Wolff, le directeur de l'écurie Mercedes, estime qu'il y a trop de passif entre Mattia Binotto et lui pour faire venir l'ancien directeur de Ferrari sous les couleurs du constructeur allemand.

Après avoir démissionné (ou avoir été poussé vers la sortie) de l'écurie Ferrari, Mattia Binotto est désormais libre d'intégrer une autre équipe, lui qui a officié durant trois ans en tant que directeur de la Scuderia.

Di Montezemolo : Ferrari, "une entreprise sans dirigeant"Lire plus

En 2019, lors du début de son mandat à la tête de l'écurie Ferrari, la saison avait été marquée par des suspicions profondes sur la conformité du groupe motopropulseur de Ferrari, une enquête de la FIA ayant été menée, et conclue par un accord aux termes qui restent encore flous à ce jour.

Beaucoup d'eau a coulé sous le pont depuis lors, mais Wolff semble rester marqué par l'expérience, excluant catégoriquement une future relation de travail avec Binotto.

Lorsqu'on lui a demandé s'il envisagerait d'embaucher Binotto chez Mercedes, Wolff a déclaré au podcast "Beyond the Grid" : "Non, je pense qu'il y a eu trop de verre brisé entre nous au cours des dernières années pour que cela soit possible."

"Avec les autres équipes, je ne peux pas dire."

"Mais certainement, Mattia comprend la Formule 1 à fond et peut-être qu'il trouvera un rôle dans une autre équipe."

Binotto a conservé son poste chez Ferrari plus longtemps que Wolff ne le pensait

Bien que Ferrari ait disposé d'une voiture compétitive cette saison, les problèmes de fiabilité et de stratégie qui ont défini le mandat de Binotto ont coûté à l'équipe la possibilité de maintenir un défi de championnat.

Ceci deux ans après une saison 2020 à oublier, la pire endurée par Ferrari en 40 ans.

Évaluant le mandat de Binotto, Wolff a ajouté: "Mattia et moi avons eu nos moments, ce n'est un secret pour personne, au cours de ces nombreuses années. Mais d'une certaine manière, nous avons consolidé cela en 2022."

"Nous étions dans une bien meilleure relation, mais il était toujours clair qu'il subissait une pression énorme.

"En tant que directeur d'équipe chez Ferrari, vous feriez mieux d'avoir un bon contrat pour votre départ et maintenant, probablement, l'inévitable s'est produit."

"Mais il s'est accroché plus longtemps que je ne le pensais."

Ontdek het op Google Play