Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Wolff : La F1 "ne peut plus cacher les choses" au Moyen-Orient

Wolff : La F1 "ne peut plus cacher les choses" au Moyen-Orient

Actualités F1

Wolff : La F1 "ne peut plus cacher les choses" au Moyen-Orient

Wolff : La F1 "ne peut plus cacher les choses" au Moyen-Orient

Le directeur de l'écurie Mercedes estime que la Formule 1 a un rôle à jouer pour mettre en lumière les problèmes dans les pays visités au Moyen-Orient.

Alors que la coupe du monde de football au Qatar bat son plein, dans un pays où le respect des droits de l'homme reste un problème épineux, dénoncé par de nombreux observateurs, les mêmes critiques s'élèvent dans le monde de la Formule 1, qui étend sa présence dans la région depuis plusieurs années.

Le Portugal pour remplacer la Chine : réponse dans quelques jours !Lire plus

L'année prochaine, le Qatar fera sa réapparition au calendrier (après une première édition en 2021), dans le cadre d'un contrat signé pour dix ans. Un rendez-vous dans la région qui s'ajoute à ceux de Abu Dhabi, Bahreïn et l'Arabie Saoudite.

Certains acteurs de la F1, notamment Lewis Hamilton et Sebastian Vettel, se sont déjà exprimé ouvertement sur la situation dans ces pays, Toto Wolff, le directeur de l'écurie Mercedes, estime que la F1 se doit de ne pas fermer les yeux face aux problèmes dans les pays visités par la discipline, mais également que la venue de la F1 dans cette partie du globe permet également de mettre en lumière la situation existante.

"Je reste persuadé que lorsqu'un événement sportif aussi important est organisé dans un pays, ça braque les projecteurs sur lui", a expliqué l'Autrichien.

"Je pense que ça peut provoquer des changements parce qu'on ne peut plus cacher les choses. Selon moi, c'est le genre d'actions positives que peut faire le sport, on parle des choses."

"Est-ce que [dans le pays] ça se passe comme nous le voulons ? Non. Est-ce que c'est le genre de normes culturelles que nous avons en Europe ? Peut-être pas. Là où nous allons, et avec les gens à qui je parle, je vois du changement."

Sebastian Vettel avait notamment organisé une course de karting réservée à des pilotes féminines en Arabie Saoudite, dans un pays où le droit des femmes est régulièrement mis à mal.

De son côté, Lewis Hamilton a porté un casque arc-en-ciel lors des trois derniers Grands Prix de la saison 2021 au Qatar, en Arabie Saoudite et à Abu Dhabi, pour mettre en avant les droits LGBTQ.

"C'est peut-être parce que nous sommes la Formule 1, nous nous rendons peut-être dans des endroits différents, mais je vois que nous avons un impact.", continue Wolff.

"Je ne peux pas juger le football, je lis les journaux et les unes. Nous pouvons simplement essayer, là où nous allons, d'affirmer notre présence, d'interagir avec les dirigeants et de ne pas nous cacher. Nous ne pouvons pas le faire quand nous sommes là."

Ontdek het op Google Play