Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Di Montezemolo : Ferrari, "une entreprise sans dirigeant"

Di Montezemolo : Ferrari, "une entreprise sans dirigeant"

Actualités F1

Di Montezemolo : Ferrari, "une entreprise sans dirigeant"

Di Montezemolo : Ferrari, "une entreprise sans dirigeant"

L'ancien président de Ferrari, à la tête de la marque lors des grandes années Schumacher, s'inquiète de la situation actuelle au sein de la Scuderia.

Luca Di Montezemolo a dirigé l'entreprise Ferrari de 1991 à 2014, et a été l'artisan de la venue de Jean Todt à la tête de l'écurie de Formule 1, lui-même chef d'orchestre des cinq titres acquis par Michael Schumacher pour le Cheval Cabré, de 2000 à 2014 (photo ci-dessous).

Par la suite, Di Montezemolo a quitté la tête de Ferrari, remplacé par Sergio Marchionne. Ce dernier, rattrapé par la maladie qui a fini par l'emporter, avait à son tour cédé les rênes de Maranello à John Elkann en 2018.

Sainz : "J'ai dû copier beaucoup de choses" de LeclercLire plus

Interrogé par le Corriere dello Sport sur la situation actuelle chez Ferrari, avec un poste de directeur d'écurie de F1 toujours vacant depuis le départ de Mattia Binotto, Di Montezemolo a commenté :

"Je suis désolé de la situation chez Ferrari et je suis inquiet", a-t-il déclaré. "Dans ces moments, puisque je tiens vraiment à Ferrari, je préfère ne pas commenter."

"Mais je me dois tout de même de constater qu'il me semble que Ferrari est une entreprise sans leader."

Âgé de 46 ans, l'Américain John Elkann (photo ci-dessus) est le président actuel de la société Ferrari. Ingénieur de formation, formé à l'Ecole Polytechnique de Turin, il est accessoirement le petit-fils de Gianni Agnelli, l'ancien propriétaire du groupe Fiat, et de Ferrari, décédé en 2003.

Il est également de notoriété publique que les rapports entre John Elkann et Mattia Binotto n'ont jamais été faciles, et que ce dernier avait déjà failli quitter son poste à l'issue de la saison 2021 en raison de tensions répétées avec sa direction, lui qui avait gravi les échelons de la Scuderia Ferrari sous la houlette de Sergio Marchionne.

La saison 2022, avec son lot de complications et d'errements, n'a guère arrangé les choses entre les deux hommes, et Mattia Binotto a fini par donner sa démission, qui a été acceptée par Elkann.

A noter que, toujours selon la presse italienne, Mattia Binotto représentera encore Ferrari lors du prochain Conseil Mondial du sport automobile, avant de quitter officiellement ses fonctions au dernier jour du mois de décembre.

Ontdek het op Google Play