Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Sainz : "J'ai dû copier beaucoup de choses" de Leclerc

Sainz : "J'ai dû copier beaucoup de choses" de Leclerc

Actualités F1

Sainz : "J'ai dû copier beaucoup de choses" de Leclerc

Sainz : "J'ai dû copier beaucoup de choses" de Leclerc

Carlos Sainz admet qu'il a dû "copier" son équipier Charles Leclerc pour redresser la barre après une première partie de saison difficile.

Alors qu'il avait fait jeu égal avec Charles Leclerc en 2021, Carlos Sainz a été dominé par son équipier de chez Ferrari dès le début de la saison 2022.

En cause, l'introduction de la nouvelle réglementation et de monoplaces sensiblement différentes au point de vue aérodynamiques, et qui convenaient davantage au Monégasque qu'à l'Espagnol.

Steiner : le moteur Ferrari 2023, "c'est de la bombe"Lire plus

Alors que Charles Leclerc occupait la tête du championnat après les premières courses, Sainz a davantage peiné à extraire de la performance de sa monoplace, et a de surcroît connu un cruel manque de réussite, avec notamment deux abandons dans les trois premiers tours au cours des quatre premières courses.

Mais, par la suite, Sainz a su rebondir, et retrouver de la performance, pour signer un week-end parfait début juillet à Silverstone avec la pole position et sa première victoire.

Interrogé sur ce qui avait changé pour l'aider à revenir au top, Sainz a répondu :

"Ça ne vaut probablement pas la peine de le dire dans les médias parce que c'est trop technique et trop précis pour entrer dans les détails. Mais je peux vous dire que j'ai dû me réinventer dans de nombreux domaines."

"J'ai dû copier beaucoup de choses du pilotage de Charles, j'ai dû adapter les réglages de la voiture un peu à moi."

"J'ai fait beaucoup d'erreurs en cours de route, ce qui m'a aussi fait faire un pas en arrière pour ensuite en faire deux en avant."

Sainz optimiste pour 2023

Ferrari a rapidement dû s'incliner face à Red Bull cette saison, mais Sainz reste optimiste quant au fait qu'il puisse, avec Leclerc, rivaliser avec Max Verstappen l'an prochain.

"L'important est que maintenant je suis là", a-t-il ajouté. "Il aurait été très facile d'y renoncer étant donné à quel point c'est devenu difficile à un moment donné.

"Mais vous pouvez voir chez les autres pilotes de la grille, qu'il n'est pas facile de renverser une saison et j'ai réussi à le faire.

"Donc, cela me laisse optimiste et je suis aussi assez fier du travail que j'ai fait avec mes ingénieurs cette année."

Ontdek het op Google Play