Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
McLaren s'attend à vivre une nouvelle saison compliquée

McLaren s'attend à vivre une nouvelle saison compliquée

Actualités F1

McLaren s'attend à vivre une nouvelle saison compliquée

McLaren s'attend à vivre une nouvelle saison compliquée

McLaren attend avec impatience l'achèvement d'une nouvelle soufflerie, ce qui a conduit Seidl à lancer un avertissement l'importance des gains de l'écurie jusqu'à ce que les infrastructures soient achevées.

Andreas Seidl, directeur de l’écurie McLaren, se veut réaliste sur les performances de ses monoplaces en 2023. Alors que l’écurie se modernise, elle devra probablement vivre une nouvelle saison en retrait, avant de pouvoir remonter sur des podiums.

Vasseur se moque d'Horner après avoir touché un bonus de 10 millions de dollarsLire plus

"Nous savons que nous avons encore des déficits, de gros déficits, notamment du côté des infrastructures pour le développement de la voiture de la saison prochaine", a déclaré Seidl.

"Notre nouvelle soufflerie ne sera terminée qu'au milieu de l'année prochaine et notre nouveau simulateur ne sera terminé qu'au milieu de l'année prochaine."

"Toutes les autres mises à jour que nous effectuons également sur l'infrastructure ne seront terminées que l'année prochaine, notamment en ce qui concerne la production."

"Cela signifie simplement que si les équipes qui ont terminé le dernier championnat des constructeurs devant nous cette année, et même les équipes qui sont derrière nous, mais qui utilisent une infrastructure de pointe comme Sauber, comme Aston Martin qui utilise la soufflerie de Mercedes, si elles font le même bon travail que nous, il y a une chance réaliste qu'elles terminent devant nous parce que nous avons des limites."

"En même temps, nous sommes des compétiteurs et nous essayons évidemment de travailler aussi dur que possible afin de raccourcir le chemin dans lequel nous sommes, afin de faire un meilleur travail pour être toujours devant avec Lando et Oscar [Piastri]."

"Ce sera la mission dans laquelle nous serons à nouveau l'année prochaine".

Mais insistant sur le fait que l'équipe reste optimiste avant ce qui pourrait être une autre année difficile, Seidl a ajouté : "Nous savons que toutes ces étapes que nous devons encore franchir, tous ces déficits que nous devons encore surmonter sont à venir."

Horner et Seidl auraient été approchés par la Scuderia Ferrari en 2021Lire plus

"C'est aussi ce qui nous pousse à continuer et à nous concentrer sur ces dernières étapes."

"Mais évidemment, nous avons un horizon très réaliste", a conclu le directeur de l'écurie anglaise.

Ontdek het op Google Play