Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Pourquoi le départ de Binotto risque de mettre à mal Ferrari ?

Pourquoi le départ de Binotto risque de mettre à mal Ferrari ?

Actualités F1

Pourquoi le départ de Binotto risque de mettre à mal Ferrari ?

Pourquoi le départ de Binotto risque de mettre à mal Ferrari ?

La Scuderia Ferrari a mis fin à la propagation des rumeurs concernant son directeur. En effet, via un communiqué officiel, la firme de Maranello a annoncé que Mattia Binotto, directeur de la Scuderia avait donné sa démission.

L'Italien quittera la Scuderia après avoir réalisé la meilleure saison depuis l'année 2019, bien que cette campagne ait finalement déçu de nombreux Tifosi et observateurs de la F1. Après un mauvais départ en 2022. Red Bull a finalement pris les devants, s'adjugeant les deux titres pilote et constructeur.

Binotto quitte officiellement la Scuderia FerrariLire plus

L'ampleur des échecs dans les rangs de Ferrari en 2022 a toujours laissé penser que Mattia Binotto ferait ses valises à la fin de la saison, et ce, malgré un contrat le liant avec la firme italienne jusqu'à la fin de l'année 2023. Mais cette décision aidera-t-elle l'équipe de Maranello à aller de l'avant ?

Les succès de Binotto avec Ferrari ne doivent pas être négligés

Il ne faut pas oublier le chemin parcouru par l'équipe sous la direction de l'Italien. Si les rouges terminent la compagne 2022 à la deuxième place du championnat des constructeurs en 2022, il ne faut pas oublier que pas plus tard qu'en 2020, Ferrari a connu sa pire saison en l'espace de 40 ans.

Les performances ont au moins commencé à aller dans la bonne direction la saison dernière, avant que les nouvelles réglementations n'offrent une nouvelle page blanche aux ingénieurs de l'emblématique écurie de Formule 1.

Deux victoires lors des trois premières courses ont fait de Ferrari le favori pour le titre, mais des problèmes stratégiques, des défaillances de fiabilité et des erreurs de pilotage, de la part de Charles Leclerc et de Carlos Sainz, ont mis fin à tout espoir de titres.

La stabilité est généralement la clé du succès chez Ferrari. Mais au lieu de cela, la Scuderia va devoir trouver un cinquième directeur d'équipe en neuf saisons, après Stefano Domenicali, Marco Mattiacci, Maurizio Arrivabene et Mattia Binotto.

Binotto part avant de se faire pousser vers la sortie

Lorsque vous travaillez pour la Scuderia, vous subissez plus de pression que dans n'importe quelle autre équipe.

Les médias italiens sont prompts à sauter sur le dos de l'écurie lorsque les choses vont mal, tout comme les Tifosi. Cela se traduit généralement par une pression du conseil sur l'employé.

Pour Mattia Binotto, la répétition des échecs était apparemment trop importante pour être surmontée. Presque chaque course a été marquée par un incident stratégique qui a coûté un grand nombre de points à l'un ou à l'autre de ses pilotes.

Russell confie avoir beaucoup appris lors de son passage chez WilliamsLire plus

En fin de compte, ces échecs peuvent être retracés jusqu'à l'époque où Sebastian Vettel était encore pilote pour Ferrari et remettent en question la capacité de l'écurie à surmonter des problèmes de fond.C'est une triste fin pour ce qui s'annonçait comme une saison prometteuse pour Ferrari.

Quant à son remplaçant, Frédéric Vasseur, directeur de l’écurie Alfa Romeo, a été fortement pressenti. À ce stade, malgré les progrès accomplis dans l'obtention de la deuxième place dans les deux championnats, Ferrari va-t-elle réussir à surmonter un ultime rebondissement en 2022 et réussira-t-elle à se mettre dans les meilleures dispositions pour 2023 ?

Ontdek het op Google Play