Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Alpine défend sa fiabilité après les critiques d'Alonso
WK2022
Russell va devoir se méfier d'Hamilton la saison prochaine - Rosberg
Sainz affirme avoir dû changer son style de conduite chez Ferrari en 2022
La F1 annule le Grand Prix de Chine 2023
La F1 envisage l'utilisation "d'éléments aérodynamiques mobiles" en 2026 - Brawn
Chadwick rejoint Andretti en Indy NXT
Exposition sur la Formule 1 - Premier aperçu et mise en vente des billets
McLaren intègre Palou à sa liste de pilotes de réserve
Rosberg révèle avoir envoyé un e-mail d'admiration à Mercedes après Interlagos
Russell dévoile le principal avantage qu'il a sur Norris
Domenicali apporte son soutien à Binotto, après son départ de Ferrari
Wolff sur les difficultés rencontrées par Mercedes en 2022 - "Un mal nécessaire"
Hamilton exige une "véritable étude" concernant l'absence des femmes en F1
Steiner va publier un livre sur les coulisses de la F1 - "Surviving to Drive"
Sargeant dévoile le numéro avec lequel il roulera en F1
Alpine défend sa fiabilité après les critiques d'Alonso

Alpine défend sa fiabilité après les critiques d'Alonso

Actualités F1

Alpine défend sa fiabilité après les critiques d'Alonso

Alpine défend sa fiabilité après les critiques d'Alonso

Otmar Szafnauer a répondu aux critiques de Fernando Alonso concernant la fiabilité d'Alpine en F1 cette saison.

Alonso n'a pas réussi à voir le drapeau à damier lors de cinq courses avant le Grand Prix d'Abou Dhabi qui a conclu la saison, ce qui avait déjà conduit le double champion du monde à avancer, qu'il avait perdu 66 points au cours de la campagne en raison de ces problèmes de fiabilité.

Alonso après son premier test avec Aston Martin : "Je suis vraiment, vraiment heureux"Lire plus

Et la saison de l'Espagnol, et sa collaboration avec Alpine, s'est terminée par un ultime abandon sur le circuit de Yas Marina, avant que Alonso ne se tourne vers sa nouvelle équipe Aston Martin, avec laquelle il s'est engagé pour les deux années à venir.

Le directeur de l'équipe, Szafnauer, a clairement indiqué que Renault a choisi de renoncer à la fiabilité cette année pour rechercher la performance avec son unité de puissance 2023, en profitant des règles qui autorisent les développements en la matière.

Répondant aux frustrations d'Alonso, Szafnauer a déclaré : "Certaines des conditions qui ont produit certaines des défaillances seraient très difficiles à reproduire et lorsque nous avons eu ces défaillances, nous les avons rapidement maîtrisées et corrigées."

"L'une des pannes était mineure, une erreur d'assemblage de la part d'un mécanicien qui montait le moteur. Ce genre de choses est impossible à reproduire lorsque vous faites du travail sur le banc d'essai."

"Cependant, vous en tirez des leçons et vous mettez en place un processus pour que cela ne se reproduise pas. C'est exactement ce que nous avons fait cette année."

Malgré sa conviction que Renault a pris la bonne décision dans son parcours de développement et le fait qu'Alpine a validé la quatrième place du classement des constructeurs, Szafnauer a été obligé de concéder que certaines choses auraient pu être faites différemment.

"Le recul est une chose merveilleuse et si nous avions su que certaines de ces défaillances allaient se glisser, nous aurions eu une conception différente, plus solide", a-t-il continué.

"Mais le processus d'homologation des moteurs était correct. Nous avons effectué tous les tests sur banc d'essai et les essais de longue durée que l'on peut attendre d'une nouvelle conception de groupe motopropulseur."

Ontdek het op Google Play