Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Alpine défend sa fiabilité après les critiques d'Alonso
WK2022
Marko : Hamilton est à la "moitié du niveau" de Verstappen
Insolite : Bottas amorce sa transformation capillaire
Piastri évoque les différences de puissance entre Mercedes et Renault
Steiner : le moteur Ferrari 2023, "c'est de la bombe"
Webber : l'arrivée de Hülkenberg donne "une mauvaise image" des jeunes aspirants à la F1
Latifi évoque "sa pire saison en F1"
Horner répond à la folle rumeur de son passage chez Ferrari
Vettel révèle avoir des plans "ennuyeux" pour sa retraite
Alonso : Le potentiel et le talent chez Aston Martin sont exceptionnels
Wolff a vu sa peur devenir réalité en 2022 : "Nous avons commis une grave erreur"
Häkkinen : Verstappen ne dominera plus en 2023, il y aura des surprises !
Un milliardaire de Hong Kong veut rejoindre la F1 avec une nouvelle équipe : "Je comprends la réticence"
Les meilleurs films et documentaires de sport automobile de tous les temps
Patrick Tambay, ancien pilote de F1, est décédé à l'âge de 73 ans
Alpine défend sa fiabilité après les critiques d'Alonso

Alpine défend sa fiabilité après les critiques d'Alonso

Actualités F1

Alpine défend sa fiabilité après les critiques d'Alonso

Alpine défend sa fiabilité après les critiques d'Alonso

Otmar Szafnauer a répondu aux critiques de Fernando Alonso concernant la fiabilité d'Alpine en F1 cette saison.

Alonso n'a pas réussi à voir le drapeau à damier lors de cinq courses avant le Grand Prix d'Abou Dhabi qui a conclu la saison, ce qui avait déjà conduit le double champion du monde à avancer, qu'il avait perdu 66 points au cours de la campagne en raison de ces problèmes de fiabilité.

Alonso après son premier test avec Aston Martin : "Je suis vraiment, vraiment heureux"Lire plus

Et la saison de l'Espagnol, et sa collaboration avec Alpine, s'est terminée par un ultime abandon sur le circuit de Yas Marina, avant que Alonso ne se tourne vers sa nouvelle équipe Aston Martin, avec laquelle il s'est engagé pour les deux années à venir.

Le directeur de l'équipe, Szafnauer, a clairement indiqué que Renault a choisi de renoncer à la fiabilité cette année pour rechercher la performance avec son unité de puissance 2023, en profitant des règles qui autorisent les développements en la matière.

Répondant aux frustrations d'Alonso, Szafnauer a déclaré : "Certaines des conditions qui ont produit certaines des défaillances seraient très difficiles à reproduire et lorsque nous avons eu ces défaillances, nous les avons rapidement maîtrisées et corrigées."

"L'une des pannes était mineure, une erreur d'assemblage de la part d'un mécanicien qui montait le moteur. Ce genre de choses est impossible à reproduire lorsque vous faites du travail sur le banc d'essai."

"Cependant, vous en tirez des leçons et vous mettez en place un processus pour que cela ne se reproduise pas. C'est exactement ce que nous avons fait cette année."

Malgré sa conviction que Renault a pris la bonne décision dans son parcours de développement et le fait qu'Alpine a validé la quatrième place du classement des constructeurs, Szafnauer a été obligé de concéder que certaines choses auraient pu être faites différemment.

"Le recul est une chose merveilleuse et si nous avions su que certaines de ces défaillances allaient se glisser, nous aurions eu une conception différente, plus solide", a-t-il continué.

"Mais le processus d'homologation des moteurs était correct. Nous avons effectué tous les tests sur banc d'essai et les essais de longue durée que l'on peut attendre d'une nouvelle conception de groupe motopropulseur."

Ontdek het op Google Play