Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Vettel a pu sentir la nervosité d'Alonso lors de leur duel à Abu Dhabi
WK2022
Hülkenberg entre dans la phase "hardcore" de sa préparation pour 2023
Horner l'affirme : personne n'est meilleur que Verstappen
Norris : McLaren a mérité de perdre face à Alpine
Hamilton prêt à "s'adapter" à l'agressivité de Verstappen l'an prochain
Button impressionné par Mercedes : "Ils sont 3e et parlent de très mauvais résultat !"
Hill s'attend à ce que Vettel revienne en Formule 1 : "Ce n'étaient pas des adieux"
Gasly revient sur son passage chez Red Bull : "Ce qui devait arriver est arrivé"
Wolff l'affirme : "Huit titres d'affilée, ce n'est plus possible"
Ferrari aurait désigné le successeur de Binotto "au sein de sa propre équipe"
Aston Martin envisage les options d'Alonso
Ocon : "C'est bien qu'Alonso s'en aille" et quitte Alpine
Ces statistiques que vous ne connaissez pas encore à propos de la saison 2022
Verstappen dénonce des messages menaçants : "Je pense que ça va vraiment trop loin"
Ocon rêve de défier Verstappen : "Tout faire pour combler l'écart"
Vettel a pu sentir la nervosité d'Alonso lors de leur duel à Abu Dhabi

Vettel a pu sentir la nervosité d'Alonso lors de leur duel à Abu Dhabi

Actualités F1

Vettel a pu sentir la nervosité d'Alonso lors de leur duel à Abu Dhabi

Vettel a pu sentir la nervosité d'Alonso lors de leur duel à Abu Dhabi

A Abu Dhabi, Sebastian Vettel a mis un terme à une carrière exceptionnelle qui l'a vu décrocher quatre titres de champion du monde, 53 victoires, et prendre le départ de 299 Grands Prix.

Tout au long du week-end, les hommages se sont multipliés à l'encontre du pilote allemand, notamment de la part des autres pilotes du plateau, qui ont tous eu une attention pour le pilote Aston Martin. Des pilotes qui s'étaient d'ailleurs tous réunis le jeudi soir dans un restaurant d'Abu Dhabi le temps d'un dîner en compagnie de Sebastian Vettel.

Alonso après son premier test avec Aston Martin : "Je suis vraiment, vraiment heureux"Lire plus

C'est donc tout logiquement que l'ensemble du peloton s'est montré soucieux de ne pas compromettre le dernier Grand Prix de Vettel le week-end dernier.

Ainsi, après un premier duel avec Esteban Ocon en début de course, Vettel s'est retrouvé dans la ligne de mire de l'autre Alpine, celle de Fernando Alonso, qui a préféré ne pas tenter de manoeuvre trop risquée sur l'Aston Martin.

Après la course, Sebastian Vettel est revenu sur la prudence, voire la nervosité des autres pilotes à son égard à Abu Dhabi. "On sentait un peu ça avec Fernando, il a été très généreux au début", a-t-il commenté.

"Après cela, les Sauber [Alfa Romeo NDLR] se sont défendues âprement parce qu'ils voulaient défendre [la position] des constructeurs."

"C'était dommage d'être coincé derrière Esteban au début parce que je pensais qu'il valait mieux s'éloigner mais ensuite nous sommes restés trop longtemps derrière et avons perdu tellement de temps."

Aston Martin a "jeté" sa position au championnat

Vettel a ensuite rétrogradé quand Aston Martin a opté pour une stratégie à un seul arrêt mais au fur et à mesure de sa progression, il a pu atteindre le top 10 pour terminer sa carrière avec un dernier point.

Cela n'a toutefois pas suffi pour assurer la sixième place du classement des constructeurs à Aston Martin, car Alfa Romeo a décroché cette position grâce au meilleur résultat obtenu grâce à la cinquième place de Valtteri Bottas au Grand Prix d'Émilie-Romagne.

Revenant sur son résultat final, Vettel a déclaré : "C'est évidemment très agréable."

"Cela aurait été formidable pour l'équipe d'obtenir la sixième place chez les constructeurs, mais nous l'avons abandonnée avec la stratégie que nous avons choisie."

"Nous avons fait tout ce que nous pouvions à la fin."

Ontdek het op Google Play