Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Binotto admet que le passage de Vettel chez Ferrari était "un échec"
WK2022
Wolff a vu sa peur devenir réalité en 2022 : "Nous avons commis une grave erreur"
Häkkinen : Verstappen ne dominera plus en 2023, il y aura des surprises !
Un milliardaire de Hong Kong veut rejoindre la F1 avec une nouvelle équipe : "Je comprends la réticence"
Les meilleurs films et documentaires de sport automobile de tous les temps
Patrick Tambay, ancien pilote de F1, est décédé à l'âge de 73 ans
Rosberg : Ricciardo ? On en parlait comme du futur champion il y a 2 ans à peine...
Les casques les plus particuliers de la saison 2022 de F1
Alonso révèle quand il pourrait quitter la F1 : "Je veux gagner Le Mans et le Dakar"
Ces moments où Leclerc a perdu le championnat 2022
Alpine définit ses attentes par rapport à Gasly
Madrid veut la F1 mais Domenicali n'est pas encore convaincu
Brown, patron de McLaren, insiste : "Red Bull a triché"
Williams gagne son procès contre ROKiT et reçoit 30 millions d'euros
Russell : Ma défaite à Sakhir en 2020 ? "Une bénédiction !"
Binotto admet que le passage de Vettel chez Ferrari était "un échec"

Binotto admet que le passage de Vettel chez Ferrari était "un échec"

Actualités F1

Binotto admet que le passage de Vettel chez Ferrari était "un échec"

Binotto admet que le passage de Vettel chez Ferrari était "un échec"

Le directeur de la Scuderia Ferrari reconnaît que les six années de collaboration entre l'équipe italienne et Sebastian Vettel ont été un échec.

Après une période dorée chez Red Bull, marquée notamment par quatre titres mondiaux consécutifs de 2010 à 2013, Sebastian Vettel a rejoint Ferrari en 2015, prenant la suite de Fernando Alonso chez les rouges, avec de légitimes objectifs de succès et de titres.

Vettel fait ses adieux à la F1 : "Je sais ce qui me manquera le plus..."Lire plus

Mais, alors qu'il espérait suivre les traces de son mentor Michael Schumacher, titré à cinq reprises chez Ferrari, Vettel a systématiquement échoué dans sa quête pour le championnat du monde, régulièrement dominé par les Mercedes (cinq titres de Lewis Hamilton, un titre pour Nico Rosberg).

En 2017 surtout, un moment en tête du championnat, il perdait gros lors d'une sortie de route sur ses terres à Hockenheim, qui le contraignait à l'abandon alors qu'il était en tête.

Surtout, les deux dernières saisons (2019 et 2020) ont été marquées par l'émergence à Maranello de Charles Leclerc, et un collaboration parfois difficile avec le Monégasque. Après plusieurs clashs, Vettel décidait de changer d'écurie pour rejoindre Aston Martin pour deux saisons, en 2021 et 2022.

Alors que le pilote allemand a pris sa retraite de la F1 au soir du Grand Prix d'Abu Dhabi de dimanche dernier, ce dernier est revenu sur son passage chez Ferrari, qu'il a qualifié "d'échec".

Interrogé à ce sujet, Mattia Binotto, qui fut directeur du département moteur à Maranello en 2015 à l'arrivée de Vettel, avant d'être nommé directeur technique en 2016, puis directeur de l'écurie en 2019, a répondu : "Je pense qu'il a raison.

"Quand il a rejoint Ferrari, son ambition et son objectif étaient de remporter le titre avec Ferrari et c'était aussi notre rêve et notre objectif."

"C'était donc un échec pour lui, mais c'était un échec total en tant qu'équipe.

"Il était très proche, ou le plus proche qu'il était était en 2017 et 2018, donc nous avons eu quelques opportunités mais nous ne les avons pas saisies.

"Je pense que lorsque votre objectif final est de le faire et que vous ne l'atteignez pas, c'est un échec."

Ontdek het op Google Play