Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Alonso après les débuts avec Aston Martin - "Je suis tellement heureux"
WK2022
Russell : "Nous pourrons nous battre pour le titre" en 2023
Ricciardo : avec Haas et Williams, j'en aurais eu fini avec la F1
Alonso : la victoire de Ocon en Hongrie en 2021, "un accident"
La FIA pourrait raccourcir les zones de DRS en 2023
Bottas prévoit "de bons progrès" pour Alfa Romeo
Alonso : après 2022, j'aurai forcément plus de réussite
Rossi (Alpine) : "Il y aura forcément des problèmes" entre Gasly et Ocon
Grosjean – Haas a eu tort d'écarter Mick Schumacher
Wolff : le contrat d'Hamilton, "un sujet abordé cet hiver"
La manoeuvre de Vettel sur Magnussen à Austin élue meilleur dépassement par les fans
Silverstone procède à des changements pour rapprocher les fans de l'action
Aileron avant controversé de Mercedes : la FIA comble la faille réglementaire
Tost (AlphaTauri) : Russell est supérieur à Hamilton
Les pilotes Ferrari ont dit au revoir à la F1-75
Alonso après les débuts avec Aston Martin - "Je suis tellement heureux"

Alonso après les débuts avec Aston Martin - "Je suis tellement heureux"

Actualités F1

Alonso après les débuts avec Aston Martin - "Je suis tellement heureux"

Alonso après les débuts avec Aston Martin - "Je suis tellement heureux"

Fernando Alonso était aux anges après avoir fait ses débuts chez Aston Martin F1, malgré des "douleurs à différents endroits". Le champion du monde espagnol a rapidement oublié ses mésaventures vécues chez Alpine.

Deux jours seulement après avoir conclu un contrat de deux ans avec Alpine, le double champion de F1 a changé de garage pour piloter pour Aston Martin. Il a participé à un test de fin de saison sur le circuit de Yas Marina, mais avec l'AMR22 sans sponsors pour des raisons contractuelles. L'espagnol est en effet, toujours engagé avec Alpine jusqu'au 31 décembre à minuit.

Les premières images d'Alonso au volant de l'Aston MartinLire plus

Alonso, premier à sortir de la voie des stands tant son enthousiasme était grand, a bouclé 97 tours au cours de ses cinq heures au volant avant de céder la voiture à son coéquipier de 2023, Lance Stroll.

"Je suis tellement heureux", a déclaré Alonso. "Je ne peux pas être trop confiant, car tout va changer [avec la voiture] pour l'année prochaine."

"Mais le sentiment que j'ai eu dans le garage avec les gars, le potentiel de l'équipe, le talent que je vois dans la salle d'ingénierie est exceptionnel."

"Je suis vraiment, vraiment, vraiment heureux en ce moment. Ce n'est que le premier jour, mais vous pouvez sentir l'énergie dans l'équipe, la motivation de chacun."

"Honnêtement, j'ai hâte d'être à l'année prochaine, car j'ai ressenti une atmosphère très spéciale dans le garage."

Alonso expose les priorités d'Aston Martin

Le seul inconvénient pour Alonso était la nature inconfortable du siège qui l'a laissé endolori compte tenu du nombre de tours effectués.

Évaluant ce qui devra être travaillé au cours de l'hiver afin qu'il soit totalement prêt pour le début de la saison prochaine, Alonso a répondu : "Tout d'abord, le siège."

"J'ai beaucoup de douleurs à différents endroits, donc nous devrons fabriquer un nouveau siège lorsque nous aurons un peu plus de temps."

"Évidemment, nous avons fait 97 tours comprimés en une matinée, donc c'était assez extrême."

"Nous allons devoir nous asseoir et je vais devoir repasser dans ma tête tout ce que j'ai ressenti."

"Il y a des petites choses et la plupart d'entre elles sont du confort, ce n'est pas vraiment l'équilibre ou le comportement de la voiture."

Mazepin donne à Vettel et Ricciardo de curieux conseils après leurs départs de la F1Lire plus

"Ce sont les changements de vitesse, la voie des stands, le tableau de bord, les messages, quand vous faites un changement, combien de temps le message met à apparaître sur le tableau de bord, ce genre de choses."

"Vous êtes habitué à une configuration, alors vous essayez d'accommoder les choses pour voir d'une manière plus naturelle, donc ce genre de choses est la priorité en ce moment", a conclu l'ancien pilote Alpine.

Ontdek het op Google Play