Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Verstappen aurait-il dû bloquer Leclerc pour aider Perez à Abu Dhabi ?

Verstappen aurait-il dû bloquer Leclerc pour aider Perez à Abu Dhabi ?

Actualités F1

Verstappen aurait-il dû bloquer Leclerc pour aider Perez à Abu Dhabi ?

Verstappen aurait-il dû bloquer Leclerc pour aider Perez à Abu Dhabi ?

Max Verstappen se demande s'il aurait été juste pour lui de bloquer Charles Leclerc dans les derniers instants du Grand Prix d'Abu Dhabi.

Le Néerlandais a remporté une victoire éclatante sur le circuit Yas Marina, mais son coéquipier chez Red Bull, Sergio Perez n'a pas réussi à s'emparer de la deuxième place au classement des pilotes. En effet, Leclerc a opté pour une stratégie à un seul arrêt, ce qui a supplanté le plan à deux arrêts du Mexicain.

Schumacher mérite plus qu'une place de pilote de réserve en 2023 - WolffLire plus

Sergio Perez s'est rapproché à moins de deux secondes du pilote Ferrari dans les derniers instants de la course, mais n'a pas été en mesure de le dépasser pour obtenir la place de vice-champion.

À la question de savoir s'il y a eu un appel de son écurie pour aider son coéquipier, Verstappen a répondu : "Non, il n'y en a pas eu, c'est une décision assez délicate à prendre."

" Vous ne voulez pas non plus finir... bien sûr, vous pouvez éventuellement bloquer, mais est-ce une course équitable ?"

"Je pense que ce n'est pas la meilleure façon de terminer la saison, comme ça. Et il semblait que Checo le rattrapait suffisamment pour tenter un dépassement, mais il a perdu pas mal de temps à cause de Pierre [Gasly] et Alex [Albon]."

"Je regardais l'écran, et c'est dommage".

Bien qu'un appel aux stands factice de Ferrari ait poussé Red Bull à faire rentrer Perez plus tôt que l'équipe ne l'aurait souhaité, le Mexicain a confirmé qu'il avait toujours été prévu qu'il s'arrête deux fois.

Les premières images d'Alonso au volant de l'Aston MartinLire plus

"Ouais, ça a toujours été le plan pour nous", a déclaré Perez.

"Nous, nous savions que nous allions passer aux deux arrêts. Et d'ailleurs, nous avons probablement pensé après le premier relais que la dégradation des pneus était plus élevée qu'elle ne l'était vraiment à la fin, donc nous n'avons pas poussé autant que nous aurions dû sur le double arrêt, surtout dans le deuxième relais", a conclu le pilote Red Bull.

Ontdek het op Google Play