Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
La F1 interdit l'aileron arrière "inhabituel" d'Aston Martin pour 2023
WK2022
Russell : "Nous pourrons nous battre pour le titre" en 2023
Ricciardo : avec Haas et Williams, j'en aurais eu fini avec la F1
Alonso : la victoire de Ocon en Hongrie en 2021, "un accident"
La FIA pourrait raccourcir les zones de DRS en 2023
Bottas prévoit "de bons progrès" pour Alfa Romeo
Alonso : après 2022, j'aurai forcément plus de réussite
Rossi (Alpine) : "Il y aura forcément des problèmes" entre Gasly et Ocon
Grosjean – Haas a eu tort d'écarter Mick Schumacher
Wolff : le contrat d'Hamilton, "un sujet abordé cet hiver"
La manoeuvre de Vettel sur Magnussen à Austin élue meilleur dépassement par les fans
Silverstone procède à des changements pour rapprocher les fans de l'action
Aileron avant controversé de Mercedes : la FIA comble la faille réglementaire
Tost (AlphaTauri) : Russell est supérieur à Hamilton
Les pilotes Ferrari ont dit au revoir à la F1-75
La F1 interdit l'aileron arrière "inhabituel" d'Aston Martin pour 2023

La F1 interdit l'aileron arrière "inhabituel" d'Aston Martin pour 2023

Actualités F1

La F1 interdit l'aileron arrière "inhabituel" d'Aston Martin pour 2023

La F1 interdit l'aileron arrière "inhabituel" d'Aston Martin pour 2023

Le directeur technique de la F1, Pat Symonds, a révélé que le design "inhabituel" de l'aileron arrière d'Aston Martin sera interdit la saison prochaine.

L'écurie basée à Silverstone a suscité l'étonnement en Hongrie avec un design "fauteuil" utilisé sur les circuits à forte force d'appui dans la seconde moitié de la saison.

Notre duo de pilotes restera pour les années à venir - HornerLire plus

Le nouveau design de l'aileron arrière avait pour but de retenir le flux d'air au niveau de l'aile et de créer ainsi une force d'appui.

Le nouveau règlement de la FIA stipule que la courbure doit être intégrée dans la plaque d'extrémité, ce qui produit les formes basses que nous avons vues sur la grille.

Ces designs créent un effet de chasse propre, ce qui, en théorie, perturbe beaucoup moins l'air autour du composant et crée un flux d'air plus propre pour les voitures qui suivent.

Avec l'effet de retournement créé par le design, Aston Martin s'est conformé à cette réglementation sur la courbure pour la saison passée tout en étant capable de créer une plaque d'extrémité, similaire à la dernière réglementation, qui a permis de générer de l'appui sur l'aile arrière.

Lorsqu'on lui a demandé s'il souhaitait modifier le règlement pour la deuxième saison, Symonds a répondu : "Non, je ne pense pas, je pense que nous devons les laisser se développer."

"Il y a quelques petits ajustements, nous avons vu cet aileron arrière inhabituel sur l'Aston Martin plus tôt dans l'année et les règlements ont été modifiés pour ne pas l'autoriser l'année prochaine parce qu'il avait le potentiel pour aller dans la mauvaise direction."

"Mais dans l'ensemble, je suis assez satisfait".

La F1 détaille les modifications apportées au plancher

Dans le cadre de la nouvelle réglementation, les équipes ont d'abord eu du mal à surmonter les difficultés liées au phénomène du "marsouinage" qui résulte du passage à l'aérodynamique à effet de sol.

Hamilton ne veut plus piloter la W13 - "Je vais peut-être me faire porter pâle"Lire plus

Expliquant les modifications apportées pour combattre ces problèmes, Symonds a ajouté : "Il y aura quelques petits changements au niveau du plancher l'année prochaine, non pas pour essayer d'éliminer, mais pour réduire la quantité de rebonds que nous avons sur les voitures, mais non, nous devons vraiment consolider maintenant."

"Ce serait une erreur de faire beaucoup de changements", a conclu le directeur technique de la F1.

Ontdek het op Google Play