Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Alonso rappelle tous les ennuis mécaniques qu'il a subit en 2022 !
WK2022
Mercedes explique l'échec du pari d'Hamilton à Abu Dhabi
Sainz révèle les consignes de Ferrari à Abu Dhabi
Voici l'action de l'année en F1 selon la FIA
Wolff est convaincu que Mercedes évitera la crise connue par Red Bull et Ferrari
L'ouverture de la F1 Arcade retardée
Après 2 saisons difficiles, Ricciardo a eu peur de perdre sa passion pour la F1
Hamilton révèle sa haine à l'encontre de la Mercedes W13
Norris veut monter plus souvent sur le podium en 2023
Hamilton crée un «changement tangible» avec des efforts pour l'égalité
Hülkenberg révèle le déclic qui a provoqué son envie de revenir en F1
Steiner - "Mick Schumacher ne pouvait pas nous faire grandir"
Le départ de Binotto de chez Ferrari, une question d'heures ?
Perez affirme que Gasly a eu de la chance d'échapper à une pénalité à Abu Dhabi
La F1 prolonge son contrat avec Porsche jusqu'en 2030
Alonso rappelle tous les ennuis mécaniques qu'il a subit en 2022 !

Alonso rappelle tous les ennuis mécaniques qu'il a subit en 2022 !

Actualités F1

Alonso rappelle tous les ennuis mécaniques qu'il a subit en 2022 !

Alonso rappelle tous les ennuis mécaniques qu'il a subit en 2022 !

Fernando Alonso a encore abandonné ce dimanche lors du dernier Grand Prix de la saison à Abu Dhabi. Il termine ainsi deux ans de collaboration avec Alpine après avoir effectué son retour en F1 en 2021.

Il s'agit du 6e abandon pour l'Espagnol cette saison, qui n'a pas été épargné par la malchance avec l'écurie Française. Il finit l'exercice 2022 à la 9e place du championnat des pilotes, à 11 points de son coéquipier Esteban Ocon qui finit en 8e position.

Leclerc révèle avoir été au delà de ses limites en course ce dimancheLire plus

La malchance d'Alonso en 2022

A l'issue de la course, le double champion du monde a naturellement été déçu de ne pas pouvoir finir la course à nouveau, lui, qui espérait terminer cette course après l'avoir mentionné samedi après les qualifications.

"Oui, malheureusement un autre problème de moteur," a-t-il déclaré, fataliste. "Donc ça a été un peu le résumé de l'année, malheureusement, sur la voiture 14, ces choses arrivent, alors c'est un problème de plus."

Interrogé sur la dernière course de Sebastian Vettel, il répond d'abord sur le ton de l'humour : "Je ne voulais pas attaquer Seb, je voulais juste faire quelques tours derrière lui et profiter. Je suis heureux qu'il ait terminé."

Mais il revient vite sur sa situation et rappelle quelques autres moment de la saison où il a été impacté par la fiabilité.

"Comme je l'ai dit, il y a des faits cette année qui ont été un peu contre nous dans la voiture 14. Six abandons, mais il y a également ceux que l'on ne compte pas comme des abandons. Comme le problème de qualification en Australie, la course sprint an Autriche où nous n'avons même pas démarré, et des choses comme ça."

"Donc je pense qu'il y a neuf ou dix problèmes de fiabilité, ce qui à ce niveau n'est évidemment pas acceptable."

Alonso heureux de passer à autre chose

L'Espagnol a ainsi hâte de changer d'air et de commencer sa nouvelle aventure avec Aston Martin. "Et tout cela est arrivé à ma voiture," a-t-il rappelé sur les problèmes de fiabilité rencontrés avec Alpine.

"Donc je suis content de finir et de commencer demain. Le moulage du siège avec Aston [Martin]. Mardi, le test des pneus et, je l'espère, un nouveau projet avec plus de chance." "Heureux, comme je l'ai dit, de terminer ce chapitre et de commencer avec une nouvelle motivation demain matin avec Aston [Martin]. Le projet est incroyable. Ce qu'ils font en termes de recrutement de personnes, d'installations, d'investissements. Donc, oui, je pense que de bons moments vont arriver, donc je ne peux pas attendre d'être l'année prochaine."

Alonso remercie Alpine pour son retour en F1

Malgré la déception du jour, Alonso n'oublie pas de saluer Alpine, écurie qui a permis son retour en Formule 1.

"Bien sûr, la frustration d'aujourd'hui est là et je ne peux rien y faire," a-t-il répondu aux journalistes qui lui demandaient s'il ne devait pas être reconnaissant envers Alpine, malgré les abandons en 2022.

"Mais je suis très reconnaissant et je penserai toujours à Alpine ou Renault avec de bons souvenirs. Nous avons gagné les deux championnats (2005 et 2006)."

"J'ai passé neuf ans de ma vie en Formule 1 avec Renault ou Alpine. Donc, oui, je serai toujours reconnaissant et je leur souhaite la meilleure des chances l'année prochaine."

"Je suis revenu à un bon niveau de performance, donc je suis prêt pour Aston l'année prochaine. Et c'est aussi grâce à Alpine."

Pas de comparaison possible avec l'époque McLaren-Honda

Est-ce que la frustration des abandons en 2022 est comparable avec ce qu'il a ressenti dans sa collaboration avec McLaren-Honda (2015-2017) ?

"Je pense que nous avons été plus compétitifs cette année, donc quand nous terminions la course, c'était plus agréable que chez McLaren-Honda, où nous étions toujours hors des points. Donc je ne vais pas comparer."

Ontdek het op Google Play