Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Hamilton s'amuse de la Mercedes W13 : "Je ne prévois pas de la conduire à nouveau !"
WK2022
Vasseur à la tête de l'équipe Ferrari : une annonce avant Noël ?
Insolite : Le top 5 des plus belles moustaches de la F1
Norris : "Non, la McLaren n'a pas été développée pour moi"
Wolff : "trop de verre brisée" avec Binotto pour le faire venir chez Mercedes
La livrée de l'Audi de Formule 1 déjà disponible dans F1 22
Les évènements sportifs les plus suivis en Europe
La Formule 1, un des sports les plus appréciés au monde
La Formule 1 confirme le lieu de ses six courses sprints pour 2023
Coulthard : celui qui prétend que Verstappen doit tout à sa voiture est "un idiot"
La Turquie également sur les rangs pour remplacer le Grand Prix de Chine
Horner : Ricciardo a fait "quelque chose de stupide"
Wolff : La F1 "ne peut plus cacher les choses" au Moyen-Orient
Le Hungaroring va subir des modifications pour conserver sa place au calendrier
Russell déjà en préparation sur la nouvelle Mercedes
Hamilton s'amuse de la Mercedes W13 : "Je ne prévois pas de la conduire à nouveau !"

Hamilton s'amuse de la Mercedes W13 : "Je ne prévois pas de la conduire à nouveau !"

Actualités F1

Hamilton s'amuse de la Mercedes W13 : "Je ne prévois pas de la conduire à nouveau !"

Hamilton s'amuse de la Mercedes W13 : "Je ne prévois pas de la conduire à nouveau !"

Lewis Hamilton s'est qualifié en 5e position ce samedi sur le circuit de Yas Marina pour le Grand Prix d'Abu Dhabi 2022. Il s'élancera aux côtés de George Russell, 6e samedi.

Avec un tour chronométré en 1:24.508, il termine à presque sept dixièmes de seconde de Max Verstappen (1:23.824, +0.684s d'avance sur Hamilton), dans ce qui ressemble à un retour en arrière pour Mercedes, après trois beaux résultats au lors des trois dernières courses.

Verstappen, en pole position samedi : "Nous pouvons faire ce que nous voulons!"Lire plus

Hamilton devance George Russell (1:24.511) pour la première fois depuis le Grand Prix des Etats-Unis. L'écart entre les deux pilotes Mercedes est à nouveau serré. Seulement 3 millièmes de seconde séparent le 4e et 5e du championnat 2022.

Ne pas signer la pole position met fin à une série de 15 saisons avec au moins une pole position par an pour le Britannique.

Le retour des rebonds

Avec un écart important sur Red Bull Racing, Mercedes ne semble pas en mesure de réaliser la belle performance de la semaine dernière à Interlagos (Brésil). Et Hamilton a lui-même été surpris ce samedi. Le marsouïnage, qui a tant fait souffrir l'écurie allemande en début de saison, semble être de retour ce week-end.

"C'est assez simple. Je veux dire, je ne m'attendais pas à voir un tel écart," a-t-il avoué à la presse écrite dont GPFans.com à l'issue des qualifications. "Mais nous avons perdu six dixièmes sur la ligne droite. Ça rappelle un peu les courses précédentes, avant Austin."

"Et le rebond est de retour, donc ça n'a pas été facile."

Il donne un peu de détails sur les problèmes rencontrés sur sa monoplace ce samedi, lui qui a signalé à son ingénieur un problème de freins pendant la séance qualificative. "Oui, les freins, le rebond... c'est probablement le rebond qui est (le problème) numéro un. La traînée est probablement le numéro deux ou égal au numéro un. Mais il y a beaucoup d'autres choses."

Hâte de ne plus conduire "cette chose"

Malgré la belle série de résultats récents, cette ultime séance de qualifications de 2022 semble confirmer l'insatisfaction constante des pilotes Mercedes avec la W13.

"Oui c'est sûr. Nous avons évidemment un peu d'appui," a souligné Hamilton concernant les récents progrès montrés par Mercedes.

"Nous avons juste besoin de construire une voiture beaucoup plus efficace."

"Et je pense que tout le monde dans l'équipe sait exactement quels sont les problèmes et où ils sont et où nous avons échoué. Je suis sûr qu'ils ne vont pas construire la prochaine voiture avec ces caractéristiques."

Après le Grand Prix, les pilotes conduiront à nouveau pour effectuer des essais d'après saison 2022, en préparation des pneumatiques 2023. Ce sera probablement la dernière fois que Lewis Hamilton devra piloter la W13.

"J'ai donc hâte d'être à la fin de la journée de mardi, car c'est la dernière fois que je conduis cette chose, et je ne prévois pas de la conduire à nouveau (rires)."

"Elle ne fera pas partie des voitures que je demanderai à avoir dans mon contrat (rires)," a-t-il conclu, sur le ton de l'humour.

Ontdek het op Google Play