Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
La FIA dément tout biais pro-Mercedes dans l'affaire du "Cost Cap" de Red Bull !
WK2022
Marko : Hamilton est à la "moitié du niveau" de Verstappen
Insolite : Bottas amorce sa transformation capillaire
Piastri évoque les différences de puissance entre Mercedes et Renault
Steiner : le moteur Ferrari 2023, "c'est de la bombe"
Webber : l'arrivée de Hülkenberg donne "une mauvaise image" des jeunes aspirants à la F1
Latifi évoque "sa pire saison en F1"
Horner répond à la folle rumeur de son passage chez Ferrari
Vettel révèle avoir des plans "ennuyeux" pour sa retraite
Alonso : Le potentiel et le talent chez Aston Martin sont exceptionnels
Wolff a vu sa peur devenir réalité en 2022 : "Nous avons commis une grave erreur"
Häkkinen : Verstappen ne dominera plus en 2023, il y aura des surprises !
Un milliardaire de Hong Kong veut rejoindre la F1 avec une nouvelle équipe : "Je comprends la réticence"
Les meilleurs films et documentaires de sport automobile de tous les temps
Patrick Tambay, ancien pilote de F1, est décédé à l'âge de 73 ans
La FIA dément tout biais pro-Mercedes dans l'affaire du "Cost Cap" de Red Bull !

La FIA dément tout biais pro-Mercedes dans l'affaire du "Cost Cap" de Red Bull !

Actualités F1

La FIA dément tout biais pro-Mercedes dans l'affaire du "Cost Cap" de Red Bull !

La FIA dément tout biais pro-Mercedes dans l'affaire du "Cost Cap" de Red Bull !

La FIA, par l'intermédiaire de son président Mohammed Ben Sulayem, a démenti la dimension pro-Mercedes de Shaila-Ann Rao, ancienne conseillère spéciale chez Mercedes.

La désormais Secrétaire Général (en Interim) pour le Sport Automobile de la FIA a collaboré avec l'écurie huit fois championne du monde des constructeurs pendant presque quatre ans. Ce, après avoir officié en tant que Directrice Légal au sein de la FIA entre mai 2016 et décembre 2018. Elle a remplacé Peter Bayer en juin dernier sur le rôle qu'elle a aujourd'hui.

Chronologie des événements

Le 30 septembre, jour des 25 ans de Max Verstappen, la rumeur selon laquelle deux écuries, dont Red Bull Racing, auraient dépassé le plafond budgétaire en 2021 (Cost Cap) prenait de l'ampleur alors que la F1 se préparait au Grand Prix de Singapour.

Le 10 octobre, après le sacre du pilote néerlandais à Suzuka, la FIA confirmait que Red Bull avait bien dépassé le seuil fixé à 145 millions de dollars, tout en ne donnant pas encore de détails sur le montant de l'infraction ainsi que sur les éventuelles sanctions à venir.

Puis le 28 octobre dernier, alors que le F1 se rendait au Mexique, la FIA a révélé les sanctions données à l'écurie autrichienne. 10% de temps en moins en soufflerie en 2023 sur le temps alloué à l'équipe championne du monde des constructeurs en 2022, ainsi qu'une amende de 7 millions de dollars, non déduite du plafond budgétaire 2023.

Une série de doutes sur des fuites au sein de la FIA

Christian Horner, directeur de l'écurie Red Bull, donnait une conférence de presse également le 28 octobre pour donner le point de vue de son écurie sur les sanctions de la FIA. S'il parlait d'une sanction "extrêmement draconienne" de la part de l'instance dirigeante du sport automobile, il dénonçait également "les fuites" ayant eu lieu pendant les semaines précédent la sanction.

"Évidemment, les accusations faites à Singapour ont été extrêmement bouleversantes pour chaque membre de notre équipe, nos partenaires et toutes les personnes impliquées avec Red Bull", avait alors déclaré Horner.

"Toute forme de fuite est extrêmement inquiétante, donc c'est quelque chose dont nous nous attendons à voir une suite."

"Nous savons tous qu'une confidente et ancienne employée de Toto Wolff travaille maintenant à un poste très élevé à la FIA", avait déclaré Schumacher à Sky Sports Deutschland, début octobre. "La FIA devrait lancer une enquête sur elle-même parce que cette information ne doit tout simplement pas sortir. Elle nuit à la Formule 1 et seule la FIA peut être tenue pour responsable. "

Helmut Marko déclarait également début octobre avoir des doutes sur une fuite au sein de la FIA. "Il est plus que surprenant de voir comment Toto Wolff est arrivé à ces chiffres ", avait alors rapporté Marko à la télévision autrichienne. "Il parle d'un dépassement massif. Il doit y avoir une fuite quelque part à la FIA."

Mohammed Ben Sulayem défend Shaila-Ann Rao

En marge du dernier week-end de Grand Prix à Abu Dhabi, Mohammed Ben Sulayem a tenu à apporter son soutien à sa collaboratrice.

"Son poste est celui de secrétaire générale par intérim, et l'intérim, qu'est-ce que ça veut dire ?" a-t-il expliqué.

"Shaila-Ann m'a beaucoup soutenu. Vous voyez son intelligence lorsqu'il s'agit de prendre de grandes décisions pour moi."

"Je vais être très honnête avec vous, et je défendrai mon opinion, mais en ce qui concerne Shaila-Ann, on l'a accusée d'être principalement une partisane de Mercedes."

"Mais en fait, quand les pénalités [de plafonnement des coûts] sont tombées pour les deux équipes, elle a dit que c'était un peu dur de ma part."

"J'ai regardé et j'ai dit : 'Mon Dieu, il y a quelqu'un qui l'accuse d'être avec Mercedes, et elle me dit que c'est dur pour Red Bull.'"

Ontdek het op Google Play