Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Russell dévoile le déficit séparant Mercedes de Red Bull à Abu Dhabi !
WK2022
Norris : "Non, la McLaren n'a pas été développée pour moi"
Wolff : "trop de verre brisée" avec Binotto pour le faire venir chez Mercedes
La livrée de l'Audi de Formule 1 déjà disponible dans F1 22
Les évènements sportifs les plus suivis en Europe
La Formule 1, un des sports les plus appréciés au monde
La Formule 1 confirme le lieu de ses six courses sprints pour 2023
Coulthard : celui qui prétend que Verstappen doit tout à sa voiture est "un idiot"
La Turquie également sur les rangs pour remplacer le Grand Prix de Chine
Horner : Ricciardo a fait "quelque chose de stupide"
Wolff : La F1 "ne peut plus cacher les choses" au Moyen-Orient
Le Hungaroring va subir des modifications pour conserver sa place au calendrier
Russell déjà en préparation sur la nouvelle Mercedes
La F1 fournit une mise à jour détaillée sur ses objectifs de durabilité
Di Montezemolo : Ferrari, "une entreprise sans dirigeant"
Russell dévoile le déficit séparant Mercedes de Red Bull à Abu Dhabi !

Russell dévoile le déficit séparant Mercedes de Red Bull à Abu Dhabi !

Actualités F1

Russell dévoile le déficit séparant Mercedes de Red Bull à Abu Dhabi !

Russell dévoile le déficit séparant Mercedes de Red Bull à Abu Dhabi !

George Russell a terminé deuxième lors des deux séances d'essais libres sur le circuit de Yas Marina ce vendredi à Abu Dhabi.

Le Britannique s'est classé derrière son coéquipier Lewis Hamilton lors des essais libres (1:26.823, +0.220s) puis accusait un retard de +0.341s (1:25.487) sur Max Verstappen en EL2, devant Charles Leclerc (-0.112s) et Lewis Hamilton (-0.274s). Max Verstappen, qui avait laissé son volant à Liam Lawson lors des EL1, a repris ce dernier pour participer aux EL2, montrant ainsi une vision plus claire des forces en présence.

Hamilton s'attend à une "loterie" pour les qualifications à Abu DhabiLire plus

"Je pense que nous avons eu une journée très forte en termes de ce que nous avons appris," a-t-il déclaré à l'issue des essais libres. "Nous avons fait beaucoup de tests, surtout de mon côté en EL1, en étant tournés vers 2023. C'est l'une de nos dernières occasions de faire des tests."

Deux dixièmes de retard sur Red Bull

La deuxième séance d'essais libres a vu la température de piste se rafraîchir. Et elle était davantage représentative des conditions que les pilotes rencontreront ce samedi lors des qualifications.

"Lors des EL2, évidemment la température de piste a complètement changé, mais nous nous sommes sentis rapides en piste," a précisé Russell.

"Néanmoins, je pense que Red Bull a un petit avantage sur nous. Sur un seul tour, probablement deux dixièmes d'avance. Sur les longs relais, peut-être même davantage. Donc, oui, nous avons un peu de travail à faire cette nuit, mais par rapport à Ferrari, ça semble raisonnable."

Russell voit une course prometteuse pour les fans

Revenant sur les conditions de session, Russell établit une comparaison entre les températures lors des précédentes éditions du Grand Prix, et ce week-end.

"Eh bien, j'ai eu chaud dans la voiture, je dois dire," a-t-il commenté "Je ne pense pas que ce soit nécessairement l'un des circuits les plus physiques de l'année, mais nous avons poussé là-bas et nous avons fait pomper le rythme cardiaque. Il fait 25 degrés de plus qu'ici ces cinq ou six dernières années, pour la dernière course de la saison."

"Il y a donc certainement un léger changement. Je n'ai pas encore vu les données, mais j'ai l'impression que ça va être serré entre un et deux arrêts(aux stands). Donc je pense que c'est une bonne nouvelle pour tout le monde, pour les pilotes, pour les fans, pour épicer un peu les choses."

Russell explique sa gestion des pneumatiques lors d'un tour du circuit

Le Britannique détaille comment il doit tirer le maximum de la gomme sur un tour. "C'est vraiment difficile sur un seul tour parce que tous les virages serrés sont dans le dernier secteur," a-t-il précisé. "Donc vous essayez de trouver cet équilibre pour tirer le maximum d'un pneu, ne pas trop l'épuiser dans le secteur 1, mais s'assurer qu'il est toujours vivant dans le secteur 3."

"Pour les longs relais, comme je l'ai dit, nous sommes un peu derrière Red Bull. Nous savons qu'ils ont une voiture très glissante dans les lignes droites, très efficace. Et sur un circuit comme celui-ci, avec deux longues lignes droites et beaucoup de virages lents, ça leur convient parfaitement. Donc, nous sommes heureux, nous sommes beaucoup plus proches que nous l'étions, disons, à Spa, où ce n'est pas si différent d'ici."

Se qualifier dans le top 3

Mercedes peut-elle viser une seconde victoire à Abu Dhabi ? Russell en est convaincu. Mais à condition de bien se qualifier sur un circuit où les opportunités de dépassement sont moindres qu'à Sao Paulo.

"Je pense qu'on va se battre pour ça. J'aime à penser que nous pouvons nous battre pour le top 3 et les qualifications, et qui sait où cela peut nous mener dimanche,"a conclu Russell.

Ontdek het op Google Play