Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Red Bull ment-elle délibérément pour se sortir de l'impasse brésilienne ?
WK2022
Hamilton "époustouflé par la remontée de ses pilotes" et du titre en Extrême E
McLaren répond à la rumeur sur Porsche
Horner encourage Vettel à prendre la direction d'une écurie de F1
Schumacher répond à l'intérêt de Mercedes : "C'est agréable d'entendre Toto"
Hülkenberg entre dans la phase "hardcore" de sa préparation pour 2023
Horner l'affirme : personne n'est meilleur que Verstappen
Norris : McLaren a mérité de perdre face à Alpine
Hamilton prêt à "s'adapter" à l'agressivité de Verstappen l'an prochain
Button impressionné par Mercedes : "Ils sont 3e et parlent de très mauvais résultat !"
Hill s'attend à ce que Vettel revienne en Formule 1 : "Ce n'étaient pas des adieux"
Gasly revient sur son passage chez Red Bull : "Ce qui devait arriver est arrivé"
Wolff l'affirme : "Huit titres d'affilée, ce n'est plus possible"
Ferrari aurait désigné le successeur de Binotto "au sein de sa propre équipe"
Aston Martin envisage les options d'Alonso
Red Bull ment-elle délibérément pour se sortir de l'impasse brésilienne ?

Red Bull ment-elle délibérément pour se sortir de l'impasse brésilienne ?

Actualités F1

Red Bull ment-elle délibérément pour se sortir de l'impasse brésilienne ?

Red Bull ment-elle délibérément pour se sortir de l'impasse brésilienne ?

Le communiqué publié ce jeudi par l'écurie autrichienne semble curieusement arranger la vérité concernant ce qui s'est passé à Interlagos dimanche dernier...

Dans son communiqué du jour, Red Bull a tenté de sortir de l'ornière créée par Max Verstappen, qui a refusé d'obéir aux ordres de son équipe lui demandant de laisser passer Sergio Pérez au Brésil.

L'objectif était que le Mexicain puisse inscrire deux points supplémentaires dans le cadre de la lutte qui l'oppose à Charles Leclerc pour le titre honorifique de vice champion du monde 2022. Mais le champion, lui, avait catégoriquement refusé.

"Nous avons commis des erreurs en tant qu'équipe au Brésil", a reconnu Red Bull. "Nous n'avions clairement pas envisagé la situation qui s'est produite dans le dernier tour. Nous n'avions pas convenu d'une stratégie claire pour un tel scénario avant le départ de la course."

"Hélas, Max n'a été informé qu'au dernier virage de la demande de l'équipe et toutes les informations n'avaient pas correctement été relayées. Max a toujours été un 'teamplayer' très correct et cela l'a placé dans une mauvaise situation, avec trop peu de temps pour réagir."

Verstappen n'a plus les mêmes limites quand il se bat avec Hamilton - BrundleLire plus

"Nous avons discuté ouvertement après la course et il n'y a plus de préoccupations pour nos pilotes. L'équipe a accepté le raisonnement tenu par Max. Cette discussion est une affaire privée et le restera. Aucun commentaire ne sera ajouté."

Red Bull n'a donc pas expliqué les raisons pour lesquelles Verstappen s'était énervé à la radio, affirmant que cela avait déjà été discuté et qu'il ne répondrait pas à ce genre de demande de la part de son équipe.

Mais l'information selon laquelle Verstappen n'aurait été prévenu que dans le dernier virage du tracé d'Interlagos est tout simplement fausse, puisque les conversations radio démontrent que c'est à l'abord du virage 6 que Gianpiero Lambiase, son ingénieur de course, a insisté sur la consigne.

Au début du second des trois secteurs du circuit brésilien, Lambiase a bien insisté en réaffirmant au pilote néerlandais : "Laisse passer Checo. Max, laisse passer Checo !"

Et l'ingénieur d'encore insister dans les dernières centaines de mètres de la course, sans succès.

Ontdek het op Google Play