Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Alonso évoque la "seule erreur en deux ans" avec Ocon
WK2022
Rosberg révèle avoir envoyé un e-mail d'admiration à Mercedes après Interlagos
Russell dévoile le principal avantage qu'il a sur Norris
Domenicali apporte son soutien à Binotto, après son départ de Ferrari
Wolff sur les difficultés rencontrées par Mercedes en 2022 - "Un mal nécessaire"
Hamilton exige une "véritable étude" concernant l'absence des femmes en F1
Steiner va publier un livre sur les coulisses de la F1 - "Surviving to Drive"
Sargeant dévoile le numéro avec lequel il roulera en F1
Hülkenberg livre son verdict sur les différences entre Aston Martin et Haas
Horner demande à Red Bull de ne pas se reposer sur ses lauriers en 2023
Wolff explique toute l'étendue du déficit de Mercedes en 2022
Norris souligne la réalisation "exceptionnelle" de McLaren
Un milliardaire hongkongais veut entrer en F1
Les numéros des pilotes confirmés pour la saison 2023
Mike Krack : Aston Martin doit passer un cap en 2023
Alonso évoque la "seule erreur en deux ans" avec Ocon

Alonso évoque la "seule erreur en deux ans" avec Ocon

Actualités F1

Alonso évoque la "seule erreur en deux ans" avec Ocon

Alonso évoque la "seule erreur en deux ans" avec Ocon

Protagoniste d'un accrochage polémique avec son équipier Esteban Ocon lors de la course sprint à Sao Paulo, Fernando Alonso veut relativiser avant de quitter l'équipe d'Enstone.

La tension était palpable entre les deux pilotes Alpine dans les premiers tours de la course sprint à Sao Paulo. Alonso et Ocon se sont légèrement touchés une première fois au virage numéro 4, avant que Fernando Alonso n'endommage son aileron avant en touchant l'arrière de la monoplace d'Ocon en pleine ligne droite, alors qu'il s'apprêtait à le dépasser.

Alpine révèle la date de début de Pierre Gasly avec l'écurie française !Lire plus

Bien qu'il s'agissait de son erreur - il a d'ailleurs été pénalisé pour cette manoeuvre -, Fernando Alonso avait alors hurlé sa colère à la radio "j'ai cassé mon aileron grâce à notre 'ami'", avait-il alors clamé.

Le mécontentement des dirigeants de l'équipe Alpine était d'autant plus grand que, après cet incident, ses deux pilotes ont conclu ce premier round aux 17e et 18e rangs, respectivement.

Mais Alonso et Ocon se sont battus dimanche pour remonter dans la zone des points, Alonso terminant 5e et Ocon 8e. Deux résultats importants dans l'optique de la bataille pour la quatrième place au classement constructeurs, d'autant que McLaren enregistrait un double abandon.

Revenu plus sereinement sur l'épisode du samedi, Alonso a déclaré. "Ce qui est passé est passé", commentait-il simplement à l'issue du Grand Prix.

"Nous faisons tous les deux des erreurs."

"Je reconnais que celle de la ligne droite était de ma faute, je pense que la pénalité était extrêmement sévère. Nous avons eu le même accident [l'an passé] à Portimão avec Kimi et Giovinazzi et rien ne s'est passé."

"Ok, je prends la pénalité et le blâme pour cela. Mais les courses ont lieu le dimanche, donc tout peut arriver, comme nous l'avons vu."

"En deux ans, nous n'avons commis qu'une erreur, et c'était là. Il y a eu beaucoup de reproches à notre égard. Nous l'acceptons mais je pense que nous essayons d'aider Alpine chaque fois que nous montons dans la voiture."

"Cela fait deux ans que nous sommes propres. Si les gens veulent en faire tout un plat, ok, mais nous avons eu un seul contact en deux ans. Et nous nous sommes bien rattrapés."

Fernando Alonso s'apprête à disputer ce week-end sa dernière course avec Alpine, avant de s'engager avec Aston Martin pour deux saisons.

Ontdek het op Google Play