Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Menacé par une pénalité, Ferrari a refusé d'échanger la position de ses pilotes
WK2022
La F1 annule le Grand Prix de Chine 2023
La F1 envisage l'utilisation "d'éléments aérodynamiques mobiles" en 2026 - Brawn
Chadwick rejoint Andretti en Indy NXT
Exposition sur la Formule 1 - Premier aperçu et mise en vente des billets
McLaren intègre Palou à sa liste de pilotes de réserve
Rosberg révèle avoir envoyé un e-mail d'admiration à Mercedes après Interlagos
Russell dévoile le principal avantage qu'il a sur Norris
Domenicali apporte son soutien à Binotto, après son départ de Ferrari
Wolff sur les difficultés rencontrées par Mercedes en 2022 - "Un mal nécessaire"
Hamilton exige une "véritable étude" concernant l'absence des femmes en F1
Steiner va publier un livre sur les coulisses de la F1 - "Surviving to Drive"
Sargeant dévoile le numéro avec lequel il roulera en F1
Hülkenberg livre son verdict sur les différences entre Aston Martin et Haas
Horner demande à Red Bull de ne pas se reposer sur ses lauriers en 2023
Menacé par une pénalité, Ferrari a refusé d'échanger la position de ses pilotes

Menacé par une pénalité, Ferrari a refusé d'échanger la position de ses pilotes

Actualités F1

Menacé par une pénalité, Ferrari a refusé d'échanger la position de ses pilotes

Menacé par une pénalité, Ferrari a refusé d'échanger la position de ses pilotes

Le directeur de l'écurie Ferrari, Mattia Binotto, a révélé la raison pour laquelle il a décidé de refuser d'accéder à la demande de Charles Leclerc d'échanger sa place avec Carlos Sainz à la fin du Grand Prix de São Paulo.

Le duo Ferrari a terminé troisième et quatrième à Interlagos après que Mercedes a obtenu sa première victoire de la saison et que George Russell soit monté sur la plus haute marche du podium pour la première fois.

Buxton sur Verstappen : "Il montre une haine triste et égoïste"Lire plus

Bien que le changement de l'ordre de ses deux pilotes n'aurait pas modifié le total des points de Ferrari ce week-end, le Monégasque aurait pu arriver à Abou Dhabi avec un avantage sur Sergio Perez dans la bataille pour la place de vice-champion.

Au lieu de cela, les deux hommes abordent la finale de la saison à égalité de points, avec Leclerc en tête au nombre de victoires.

Mais comme Binotto l'a révélé, un changement de pilote présentait un plus grand risque pour l'équipe, qui craignait une pénalité pour Sainz après que l'Espagnol ait été pris dans une certaine confusion autour de Yuki Tsunoda, qui s'est retrouvé bloqué derrière la voiture de sécurité.

Fernando Alonso était également à l'affût derrière, prêt à bondir sur la moindre erreur.

"Échanger la position des deux voitures sur la dernière ligne droite était certainement délicat parce que Charles avait Fernando et Max [Verstappen] juste derrière lui", a déclaré Binotto.

"Donc il est certain que cela aurait été délicat et dangereux."

" Mais plus que cela, nous savions que nous étions sous enquête pour ce qui s'est passé derrière la voiture de sécurité avec Tsunoda."

Leclerc affirme que Ferrari a fait volte-face au sujet des consignes d'équipeLire plus

"Nous avons été blanchis par la direction de course à ce moment-là, donc nous étions assez à l'aise, mais sans avoir une conclusion sur cette question, cela aurait été risqué parce que cinq secondes de pénalité signifieraient que Carlos aurait perdu plus d'une position."

"Pour le championnat des constructeurs, il était certainement préférable de s'en tenir aux positions et aux écarts en piste", a conclu le directeur transalpin.

Ontdek het op Google Play