Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Leclerc a attendu la pluie "qui n'est jamais venue" vendredi à Interlagos
WK2022
Marko : Hamilton est à la "moitié du niveau" de Verstappen
Insolite : Bottas amorce sa transformation capillaire
Piastri évoque les différences de puissance entre Mercedes et Renault
Steiner : le moteur Ferrari 2023, "c'est de la bombe"
Webber : l'arrivée de Hülkenberg donne "une mauvaise image" des jeunes aspirants à la F1
Latifi évoque "sa pire saison en F1"
Horner répond à la folle rumeur de son passage chez Ferrari
Vettel révèle avoir des plans "ennuyeux" pour sa retraite
Alonso : Le potentiel et le talent chez Aston Martin sont exceptionnels
Wolff a vu sa peur devenir réalité en 2022 : "Nous avons commis une grave erreur"
Häkkinen : Verstappen ne dominera plus en 2023, il y aura des surprises !
Un milliardaire de Hong Kong veut rejoindre la F1 avec une nouvelle équipe : "Je comprends la réticence"
Les meilleurs films et documentaires de sport automobile de tous les temps
Patrick Tambay, ancien pilote de F1, est décédé à l'âge de 73 ans
Leclerc a attendu la pluie "qui n'est jamais venue" vendredi à Interlagos

Leclerc a attendu la pluie "qui n'est jamais venue" vendredi à Interlagos

Actualités F1

Leclerc a attendu la pluie "qui n'est jamais venue" vendredi à Interlagos

Leclerc a attendu la pluie "qui n'est jamais venue" vendredi à Interlagos

Charles Leclerc s'élancera en 10e position ce samedi lors de la course sprint du Grand Prix de Sao Paulo 2022. Il partira en 5e ligne à côté de Sergio Perez avec lequel il est à la lutte pour la deuxième place du championnat.

Le Monégasque manque encore une fois une opportunité de signer un résultat convaincant en qualifications. À la surprise générale en Q3, il est le seul pilote à être sorti en pneus intermédiaires alors que les conditions de piste permettaient de chausser les pneus tendres.

Ocon : "Quand vous voyez Kevin se qualifier en pole..."Lire plus

Les premiers pilotes à s'élancer ont bénéficié de cet avantage, ce qui a permis à Kevin Magnussen de signer la pole position, à la surprise générale. Alors que Leclerc, qui a perdu du temps avec les pneus intermédiaires, n'a pas pu chausser les pneus tendres à temps, et s'est retrouvé sans le moindre tour chronométré.

"Je vais parler avec l'équipe et essayer de comprendre ce que nous pouvons faire de mieux dans ces conditions," a répondu Leclerc, un brin fataliste, sur ce qu'il s'était passé pendant la séance qualificative. "Mais je suis extrêmement déçu. Le rythme était là, mais peu importe."

"Nous avons toujours la voiture, mais maintenant nous devons nous y mettre et évidemment faire tout ce qui est bon pour le reste du week-end."

Leclerc a accepté la décision de Ferrari

À l'issue des essais libres 1, Ferrari figurait parmi les favoris pour la pole position avec Red Bull Racing, Leclerc ayant signé le deuxième meilleur temps, à seulement +0.004s de Sergio Perez.

Mais les qualifications ont changé la donne. Les conditions changeantes ont perturbé l'écurie, que l'on a vue hésiter dans le choix des pneumatiques lors des deux premières parties des qualifications.

En Q3, elle a décidé de mettre l'une de ses deux monoplaces en pneumatiques intermédiaires alors que l'ensemble des autres écuries restaient en gommes tendres. La pluie n'est pas arrivée suffisamment tôt pour mettre à profit ce pari, et Leclerc en a payé le prix.

"Eh bien, j'ai accepté la décision d'aller sur les pneus intermédiaires," a avoué le Monégasque. "Et puis j'ai juste attendu la pluie qui n'est jamais venue," a-t-il conclu.

Pour quel pilote éprouvez-vous le plus d'intérêt ?

1708 voix
Ontdek het op Google Play