Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
GP de São Paulo - Mercedes et Ferrari sous pression derrière Red Bull
WK2022
Hülkenberg entre dans la phase "hardcore" de sa préparation pour 2023
Horner l'affirme : personne n'est meilleur que Verstappen
Norris : McLaren a mérité de perdre face à Alpine
Hamilton prêt à "s'adapter" à l'agressivité de Verstappen l'an prochain
Button impressionné par Mercedes : "Ils sont 3e et parlent de très mauvais résultat !"
Hill s'attend à ce que Vettel revienne en Formule 1 : "Ce n'étaient pas des adieux"
Gasly revient sur son passage chez Red Bull : "Ce qui devait arriver est arrivé"
Wolff l'affirme : "Huit titres d'affilée, ce n'est plus possible"
Ferrari aurait désigné le successeur de Binotto "au sein de sa propre équipe"
Aston Martin envisage les options d'Alonso
Ocon : "C'est bien qu'Alonso s'en aille" et quitte Alpine
Ces statistiques que vous ne connaissez pas encore à propos de la saison 2022
Verstappen dénonce des messages menaçants : "Je pense que ça va vraiment trop loin"
Ocon rêve de défier Verstappen : "Tout faire pour combler l'écart"
GP de São Paulo - Mercedes et Ferrari sous pression derrière Red Bull

GP de São Paulo - Mercedes et Ferrari sous pression derrière Red Bull

Actualités F1

GP de São Paulo - Mercedes et Ferrari sous pression derrière Red Bull

GP de São Paulo - Mercedes et Ferrari sous pression derrière Red Bull

La F1 arrive au Grand Prix de São Paulo pour y disputer l'avant-dernière manche de la saison du championnat 2022.

Max Verstappen a battu le record du nombre de victoires en une saison avec sa 14e victoire de la campagne au Mexique.

Mais les choses pourraient changer au Brésil ce week-end alors que le format sprint fait sa dernière apparition de l'année. Cela pourrait changer la hiérarchie avec des essais réduits et plus d'événements.

Alors, à quoi peut-on s'attendre ?

Red Bull montre les muscles

Il n'y a aucun doute sur la domination affichée par Red Bull et Verstappen depuis la deuxième moitié de la saison.

Aucun pilote autre que Verstappen ou Sergio Perez n'a remporté de victoire depuis le Grand Prix de France. La dernière victoire d'un pilote ne pilotant pas pour Red Bull remonte au 10 juillet dernier. Charles Leclerc avait remporté la course sur le Red Bull Ring devant Max Verstappen et Lewis Hamilton.

Interlagos devrait être un circuit adapté à la RB18, avec le secteur central à fort "downforce" associé à un début et une fin de tour tourné sur la puissance, offrant au moteur Honda siglé Red Bull une chance de se dégourdir les jambes.

Il serait insensé de parier contre Red Bull à n'importe quelle course, São Paulo pourrait bien être la course la plus solide que nous verrons de la part de Verstappen et de Perez.

Mercedes veut rester dans la course

Si les Grand Prix des États-Unis et de Mexico constituent un tremplin pour Mercedes, l'équipe doit d'abord confirmer ses améliorations avec une bonne performance au Brésil.

Lewis Hamilton a été le plus proche adversaire de Verstappen lors de ces deux événements, le septuple champion et George Russell ayant dépassé le Néerlandais lors des qualifications du GP de Mexico.

Mais avec l'équipe qui lutte pour la vitesse de pointe par rapport à Red Bull et Ferrari cette année, il est difficile de voir cette performance se répéter ce week-end.

Ferrari veut réparer les erreurs du Mexique

Mercedes est allée de l'avant, mais Ferrari a reculé au Mexique, alors qu'un week-end épouvantable a relégué la Scuderia à une minute du vainqueur Verstappen.

Sur la base de cette seule performance, il est difficile de croire que l'équipe italienne était pressentie pour le titre après les trois premières courses, tant la chute a été importante.

Mais en espérant que l'altitude extrême du Mexique n'ait été qu'une occasion unique de faire pâle figure, Ferrari devra s'améliorer pour le week-end à venir. Charles Leclerc est actuellement engagé dans une lutte avec Perez pour la deuxième place au classement des pilotes.

Une bonne fin de saison pourrait bien mettre la Scuderia Ferrari sur de bons rails pour 2023.

Alpine et McLaren face à un week-end crucial

Seulement sept points séparent Alpine et McLaren dans la course à la quatrième au classement des constructeurs.

La fiabilité d'Alpine a de nouveau été remise en question après l'abandon d'Alonso dans les derniers instants de la course il y a deux semaines. Cet abandon a fait perdre des points cruciaux dans la lutte pour la quatrième place.

McLaren a peut-être eu du mal à rivaliser avec Alpine pendant une grande partie de la saison, mais sur certains circuits, l'équipe basée à Woking a dépassé son rival.

Un week-end positif pour Alpine devrait lui assurer la quatrième place du classement, à moins d'un drame majeur à Abou Dhabi. Ce week-end, la pression est clairement sur McLaren.

Dernière course sprint de la saison

Pour la dernière fois cette saison, le format sprint fait son apparition.

Il y aura six épreuves sprint la saison prochaine, et ce, malgré des avis partagés sur le format. Le champion du monde en titre, Max Verstappen, s'est montré très critique à l'égard de ce format de week-end.

Ce que cela signifie pour ce week-end, c'est que les qualifications auront lieu le vendredi après-midi, ce qui permettra de disputer la course sprint de 100 km le samedi.

Cette épreuve s'est avérée passionnante la saison dernière, Hamilton étant parti du fond de la grille le samedi pour finalement gagner le dimanche. Aurons-nous droit à un tel spectacle cette fois-ci ?

Ontdek het op Google Play