Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Leclerc a compris que le titre lui échapperait à partir de Spa
WK2022
Madrid veut la F1 mais Domenicali n'est pas encore convaincu
Brown, patron de McLaren, insiste : "Red Bull a triché"
Williams gagne son procès contre ROKiT et reçoit 30 millions d'euros
Russell : Ma défaite à Sakhir en 2020 ? "Une bénédiction !"
Aston Martin confirme : la marque ne deviendra pas motoriste en 2026
Leclerc prévient : Je serai "plus dur" en piste avec Verstappen en 2023
Le Portugal pour remplacer la Chine : réponse dans quelques jours !
Horner clarifie le retour de Ricciardo chez Red Bull
Ricciardo conseille à Piastri de ne pas mettre la barre trop haut en 2023
Rookie en 2023, Sargeant fera des erreurs chez Williams - Capito
Schumacher - "J'ai l'impression d'avoir fait du bon travail"
F1 2023 : Quel circuit devrait remplacer le Grand Prix de Chine ?
Audi se donne les moyens de réussir son arrivée en F1
F1 2023 : Le calendrier des courses confirmées
Leclerc a compris que le titre lui échapperait à partir de Spa

Leclerc a compris que le titre lui échapperait à partir de Spa

Actualités F1

Leclerc a compris que le titre lui échapperait à partir de Spa

Leclerc a compris que le titre lui échapperait à partir de Spa

Charles Leclerc a confié que ce n'est qu'à l'issue du Grand Prix de Belgique qu'il s'est résolu à faire une croix sur ses ambitions de titre cette saison.

Stars des essais d'avant-saison, où elles ont dominé la concurrence, les Ferrari ont brillé lors des premiers Grands Prix de la saison. En décrochant deux succès - et une deuxième place - lors des trois premières courses de la saison, Charles Leclerc s'était alors imposé comme le favori au titre, alors que Max Verstappen et Red Buill connaissait un démarrage perturbé par des ennuis de fiabilité.

Verstappen - "Il est important que Checo reste devant Charles"Lire plus

Mais la tendance s'est rapidement inversée et le pilote néerlandais a débuté une série de victoires qui lui a permis de refaire son retard au classement sur Leclerc, de le dépasser à partir du Grand Prix d'Espagne, puis de creuser l'écart inexorablement alors que Ferrari marquait le pas en raison de problèmes de fiabilités, d'erreurs de ses pilotes, mais aussi d'errements au niveau stratégique.

L'une des plus grosses déceptions de Charles Leclerc fut sans nul doute celle connu au Grand Prix de France où, alors en tête de la course, le Monégasque sortait de la piste et abandonnait, laissant son rival Verstappen s'imposer et creuser l'écart au championnat.

Si ce succès permettait à Max Verstappen de porter son avance à 63 points au championnat, Charles Leclerc a confié avoir encore cru à ses chances au championnat à ce stade de la saison.

S'exprimant auprès du site Motorsport.com, Leclerc a ainsi révélé que ce n'est qu'à la reprise du championnat, après la pause estivale, à Spa à la fin du mois d'août qu'il avait définitivement compris qu'il ne serait pas champion du monde en 2022, après un nouveau succès de Verstappen,

Leclerc devait alors se contenter du 6e rang, et accuser un déficit de 98 points, perdant même la deuxième place au profit de Sergio Perez après une impressionnante démonstration des Red Bull.

"Beaucoup de gens pensent que [j'ai renoncé au titre] au Grand Prix de France, mais pour moi, c'était à Spa", a ainsi déclaré Charles Leclerc à Motorsport.com.

"Pendant la pause estivale, je croyais que nous avions encore la possibilité de rester dans la course jusqu'à la fin."

"Puis le Grand Prix de Belgique est arrivé et c'était le premier week-end de la saison où Red Bull était vraiment supérieur en termes de rythme. Après ce week-end, je pensais qu'il serait très difficile de garder nos chances intactes au championnat du monde."

Poursuivant son analyse de sa saison pour Motorsport.com, Leclerc a continué :

"À l'heure actuelle, je crois que les points sur lesquels nous devons nous améliorer sont la gestion des pneumatiques, la communication, la stratégie et la fiabilité, qui a été un problème que nous avons dû gérer au cours de la première moitié de la saison et que nous avons dû gérer".

"Je pense que nous avons fait des progrès en matière de communication et de stratégie, notamment lors des dernières courses. L'équipe a fait un excellent travail sur ces aspects et j'ai vu les progrès. Ce n'était pas très évident parce que dans certaines courses, les bons choix sont moins évidents.

"En ce qui concerne la gestion des pneus, nous devons encore faire des progrès. Nous avons vu une Red Bull plus forte sur ce front, surtout dans des conditions spécifiques, comme à Suzuka. En résumé, nous savons ce qui nous manque, et sur certains fronts, je vois déjà des avancées."

Avant le Grand Prix du Brésil de ce week-end, Charles Leclerc occupe toujours la troisième place du championnat avec cinq points de retard sur Perez.

Ontdek het op Google Play