Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
En 2022, Alpine a fait le choix de privilégier la performance à la fiabilité
WK2022
Brawn prend sa retraite et regardera la F1 depuis son canapé
Hill pense savoir pourquoi Haas a libéré Schumacher de son contrat
Steiner casse internet en faisant un coup de pub pour Haas
Le tracé du GP d'Arabie Saoudite modifié après des discussions FIA - pilotes
Verstappen livre un verdict accablant sur les circuits urbains
Ross Brawn à la tête de la Scuderia Ferrari en 2023 ?
Hamilton "époustouflé par la remontée de ses pilotes" et du titre en Extrême E
McLaren répond à la rumeur Porsche
Horner encourage Vettel à prendre la direction d'une écurie de F1
Schumacher répond à l'intérêt de Mercedes : "C'est agréable d'entendre Toto"
Hülkenberg entre dans la phase "hardcore" de sa préparation pour 2023
Horner l'affirme : personne n'est meilleur que Verstappen
Norris : McLaren a mérité de perdre face à Alpine
Hamilton prêt à "s'adapter" à l'agressivité de Verstappen l'an prochain
En 2022, Alpine a fait le choix de privilégier la performance à la fiabilité

En 2022, Alpine a fait le choix de privilégier la performance à la fiabilité

Actualités F1

En 2022, Alpine a fait le choix de privilégier la performance à la fiabilité

En 2022, Alpine a fait le choix de privilégier la performance à la fiabilité

Otmar Szafnauer, le directeur de l'écurie Alpine, est revenu sur la décision de Renault de privilégier la performance plutôt que la fiabilité de ses unités de puissance.

Les équipes de F1 sont en plein milieu d'un gel des moteurs qui s'étend jusqu'à l'introduction de la nouvelle réglementation en 2026.

Verstappen - "Il est important que Checo reste devant Charles"Lire plus

Cependant, comme ce gel ne concerne que la performance du groupe moteur et non la fiabilité, Renault s'est concentré sur l'extraction du maximum de puissance du E-tech RE22, la fiabilité étant remise à plus tard.

Après de nombreux abandons et la frustration croissante de Fernando Alonso, Szafnauer a concédé que le "plus grand défi" de l'hiver sera de résoudre ces problèmes.

"Nous ne devons pas oublier qu'au début de l'année, nous avons entrepris - c'était avant que je ne sois là, mais je pense que c'était la bonne décision - du côté des groupes motopropulseurs de travailler sur la performance parce que le groupe motopropulseur allait être gelé", a-t-il déclaré.

"Nous avons donc pris la décision consciente de pousser les performances et de résoudre les problèmes de fiabilité au fur et à mesure que nous les rencontrions, car la FIA le permet."

"C'était une décision consciente et stratégique et maintenant que nous y sommes confrontés, nous pouvons les résoudre."

Stratégiquement, Renault a fait "le bon choix"

Alpine est impliquée dans une bataille tendue avec McLaren pour la quatrième place du championnat des constructeurs.

Le constructeur français a perdu du terrain lors de chacune des deux dernières épreuves et détient une maigre avance de sept points à deux GP de la fin de la saison.

Conscient du coût potentiel de nouveaux problèmes, Szafnauer a ajouté : "Nous n'avons pas fait exprès de ne pas être fiables."

Wolff préfère une victoire en 2022 plutôt que la deuxième place devant FerrariLire plus

"Si vous repoussez les limites de la performance parce que vous ne pouvez pas augmenter la performance jusqu'en 2026, mais que vous pouvez résoudre les problèmes de fiabilité par la suite, alors c'est le meilleur possible. Nous allons le faire pendant l'hiver."

"Stratégiquement, je pense que c'était la bonne chose à faire et il nous reste deux courses pour terminer à la quatrième place et je pense que nous pouvons le faire", a conclu le directeur de l'écurie française.

Ontdek het op Google Play