Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
La FIA révèle ses plans pour lutter contre les abus en ligne
WK2022
Horner répond à la folle rumeur de son passage chez Ferrari
Vettel révèle avoir des plans "ennuyeux" pour sa retraite
Alonso : Le potentiel et le talent chez Aston Martin sont exceptionnels
Wolff a vu sa peur devenir réalité en 2022 : "Nous avons commis une grave erreur"
Häkkinen : Verstappen ne dominera plus en 2023, il y aura des surprises !
Un milliardaire de Hong Kong veut rejoindre la F1 avec une nouvelle équipe : "Je comprends la réticence"
Les meilleurs films et documentaires de sport automobile de tous les temps
Patrick Tambay, ancien pilote de F1, est décédé à l'âge de 73 ans
Rosberg : Ricciardo ? On en parlait comme du futur champion il y a 2 ans à peine...
Les casques les plus particuliers de la saison 2022 de F1
Alonso révèle quand il pourrait quitter la F1 : "Je veux gagner Le Mans et le Dakar"
Ces moments où Leclerc a perdu le championnat 2022
Alpine définit ses attentes par rapport à Gasly
Madrid veut la F1 mais Domenicali n'est pas encore convaincu
La FIA révèle ses plans pour lutter contre les abus en ligne

La FIA révèle ses plans pour lutter contre les abus en ligne

Actualités F1

La FIA révèle ses plans pour lutter contre les abus en ligne

La FIA révèle ses plans pour lutter contre les abus en ligne

La FIA a révélé un plan visant à utiliser les nouvelles technologies pour lutter contre les abus en ligne.

Le président de la FIA, Mohammed ben Sulayem, a récemment décrit les niveaux de haine en ligne dirigés contre la commissaire officielle Silvia Bellot comme étant "tout à fait déplorables".

Mme Bellot a reçu des menaces de mort, ce que l'ancien directeur de course Michael Masi et le pilote Williams Nicholas Latifi ont également subi après le Grand Prix d'Abu Dhabi de l'année dernière.

Le président de la FIA prend la parole après des menaces de mort "déplorables"Lire plus

Afin de lutter contre ce fléau, la FIA s'est associée à Arwen.ai et utilisera la plateforme de modération de contenu basée sur l'Intelligence Artificielle (IA) pour "détecter et réduire les niveaux de contenu toxique". "En tant qu'organe directeur, nous nous attirons parfois des critiques pour les décisions que nous prenons dans l'application des règlements techniques et sportifs", a déclaré Ben Sulayem.

"Nous respectons le fait que les gens ont droit à leur opinion et nous encourageons la liberté d'expression, mais un nombre croissant de messages sur les médias sociaux contiennent un niveau inacceptable de vitriol."

"Certains de ces messages ont été dirigés contre le personnel et les bénévoles de la FIA. Je défendrai toujours mes employés, officiels et bénévoles. Ces personnes nous permettent de participer à des courses dans un environnement sûr et contrôlé. Sans eux, il n'y aurait pas de courses."

"Nous avons également entendu le point de vue des pilotes de Formule 1 lors des récents briefings des pilotes pendant les week-ends de Grand Prix. Ils ont fait part de leurs préoccupations à ce sujet et se sont engagés à agir. Nous appelons l'ensemble de la communauté du sport automobile à s'unir dans cette mission."

"Notre campagne s'appuiera sur la récente initiative Drive It Out. Nous devons tous nous unir pour agir contre les abus, le harcèlement et les discours de haine. Nous devons combattre ce fléau pour notre sport. L'expertise d'Arwen.ai sera un outil clé dans cet effort. Les propriétaires de plateformes de médias sociaux ont également un rôle à jouer."

La FIA a confirmé qu'un essai réussi de la technologie a déjà été réalisé et a salué ce partenariat comme "un élément clé d'une campagne plus large qui sera lancée par la FIA dans les prochaines semaines." Dans le but de présenter un front uni, la FIA a entamé un dialogue avec les plateformes de médias sociaux et d'autres instances dirigeantes du sport.

De plus amples détails sur la campagne de la FIA seront annoncés lors du Grand Prix d'Abu Dhabi.

Ontdek het op Google Play