Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Las Vegas s'efforce d'égaler le spectacle du GP de Singapour.
WK2022
Russell : "Nous pourrons nous battre pour le titre" en 2023
Ricciardo : avec Haas et Williams, j'en aurais eu fini avec la F1
Alonso : la victoire de Ocon en Hongrie en 2021, "un accident"
La FIA pourrait raccourcir les zones de DRS en 2023
Bottas prévoit "de bons progrès" pour Alfa Romeo
Alonso : après 2022, j'aurai forcément plus de réussite
Rossi (Alpine) : "Il y aura forcément des problèmes" entre Gasly et Ocon
Grosjean – Haas a eu tort d'écarter Mick Schumacher
Wolff : le contrat d'Hamilton, "un sujet abordé cet hiver"
La manoeuvre de Vettel sur Magnussen à Austin élue meilleur dépassement par les fans
Silverstone procède à des changements pour rapprocher les fans de l'action
Aileron avant controversé de Mercedes : la FIA comble la faille réglementaire
Tost (AlphaTauri) : Russell est supérieur à Hamilton
Les pilotes Ferrari ont dit au revoir à la F1-75
Las Vegas s'efforce d'égaler le spectacle du GP de Singapour.

Las Vegas s'efforce d'égaler le spectacle du GP de Singapour.

Actualités F1

Las Vegas s'efforce d'égaler le spectacle du GP de Singapour.

Las Vegas s'efforce d'égaler le spectacle du GP de Singapour.
Ian Parkes & Thibaud Comparot

Les responsables du Grand Prix de Las Vegas espèrent réussir en un an ce que les organisateurs de la course de Singapour ont mis 14 ans à réaliser.

La course sur le circuit de Marina Bay est revenue au calendrier de la F1 en septembre après trois ans d'absence et a prouvé, en tant que course nocturne, qu'elle n'a rien perdu de son éclat ni de son attrait avec le temps.

Ferrari déplore l'impact "très faible" de la pénalité infligée à Red BullLire plus

Mais pour ce qui est de son statut d'icône de la nuit, le site d'Extrême-Orient doit faire face à la concurrence féroce de Las Vegas, qui revient au calendrier de la F1 la saison prochaine après 41 ans d'absence.

Samedi soir, la ville américaine a organisé une spectaculaire fête de lancement pour célébrer le fait qu'il reste un an avant le retour des monoplaces dans ses rues.

Avec la promotion de l'événement par la F1 et la vente des billets, la pression est forte pour que l'événement soit à la hauteur. L'emblématique Strip jouera son rôle puisqu'il constituera une section clé du circuit.

"La réalité est que tout cela est très nouveau et le fait que nous le fassions sur l'une des avenues les plus fréquentées d'Amérique signifie que nous ne pouvons pas prendre cela à la légère", a déclaré la directrice commerciale Emily Prazer dans une interview accordée au New York Times.

"Nous avons donc discuté avec d'autres promoteurs, en particulier Singapour, de la façon dont ils ont organisé leur événement, qui est phénoménal."

"Mais ils ont eu 14 ans pour y arriver. Nous voulons réaliser en un an ce qu'ils ont fait en 14 ans."

La F1 doit "offrir quelque chose d'unique" - Domenicali

Il est surprenant de constater que la F1 n'a signé qu'un accord de trois ans avec les autorités de Las Vegas pour l'organisation de la course. Pourtant, en mai dernier, elle a dépensé 240 millions de dollars sur un terrain de 12 hectares à l'est du Strip pour construire un complexe de stands, de paddocks et d'accueil.

Le PDG de la F1, Stefano Domenicali, estime qu'il est important que le sport fasse ses preuves avant de s'engager sur le long terme.

Sky Sports F1 et Red Bull se sont réconciliées avant le GP du BrésilLire plus

"Un accord de trois ans a été conclu pour respecter le fait que la communauté de Las Vegas ne comprend pas encore complètement le projet, et pour que nous prouvions que nous pouvons offrir quelque chose d'unique", a déclaré l'ancien patron de la Scuderia Ferrari.

"Le fait que nous investissions autant d'argent est un signe pour leur montrer que nous croyons en ce projet et qu'il sera bénéfique à tous sur le long terme", a conclu le PDG de la F1.

Ontdek het op Google Play