Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Russell aime à penser que Mercedes est devant Ferrari
WK2022
Wolff a vu sa peur devenir réalité en 2022 : "Nous avons commis une grave erreur"
Häkkinen : Verstappen ne dominera plus en 2023, il y aura des surprises !
Un milliardaire de Hong Kong veut rejoindre la F1 avec une nouvelle équipe : "Je comprends la réticence"
Les meilleurs films et documentaires de sport automobile de tous les temps
Patrick Tambay, ancien pilote de F1, est décédé à l'âge de 73 ans
Rosberg : Ricciardo ? On en parlait comme du futur champion il y a 2 ans à peine...
Les casques les plus particuliers de la saison 2022 de F1
Alonso révèle quand il pourrait quitter la F1 : "Je veux gagner Le Mans et le Dakar"
Ces moments où Leclerc a perdu le championnat 2022
Alpine définit ses attentes par rapport à Gasly
Madrid veut la F1 mais Domenicali n'est pas encore convaincu
Brown, patron de McLaren, insiste : "Red Bull a triché"
Williams gagne son procès contre ROKiT et reçoit 30 millions d'euros
Russell : Ma défaite à Sakhir en 2020 ? "Une bénédiction !"
Russell aime à penser que Mercedes est devant Ferrari

Russell aime à penser que Mercedes est devant Ferrari

Actualités F1

Russell aime à penser que Mercedes est devant Ferrari

Russell aime à penser que Mercedes est devant Ferrari

George Russell a laissé entendre que Mercedes a "dépassé" Ferrari en termes de rythme, alors que la lutte pour la deuxième place du championnat des constructeurs de F1 bat son plein.

Mercedes a connu un début d'année difficile, alors que l'équipe s'est battue pour maîtriser les problèmes de marsouinage et autres rebonds liés au changement radical de la réglementation aérodynamique.

Alonso compte les jours avant son départ d'AlpineLire plus

Le redressement a pris du temps, mais a permis aux Flèches d'argent de réduire l'écart de points avec Ferrari à seulement 40 à deux courses de la fin. Les deux dernières courses, aux États-Unis et à Mexico, leur ont permis d'obtenir des résultats supérieurs à ceux de Ferrari.

Bien que Mercedes ait concédé qu'arracher la deuxième place du championnat des constructeurs est un "énorme défi", Russell était moins réservé dans son évaluation.

"J'aime à penser que nous les avons légèrement dépassés Ferrari", a déclaré Russell. "Quand vous regardez la performance, le Mexique était vraiment fort."

"Nous avons eu la même voiture pour Austin et le Mexique et la performance était assez différente entre les deux."

"Donc le Brésil sera intéressant pour voir où nous en sommes".

Russell explique sa frustration au Mexique

Russell n'a pas hésité à parler à la radio de l'équipe au Mexique de son désir de prolonger son relais initial sur le pneu médium et de passer au pneu tendre pour une course plus courte jusqu'à la ligne.

Bien que Daniel Ricciardo ait finalement démontré les mérites de cette stratégie, Mercedes a mis Russell et Lewis Hamilton sur le pneu dur.

Un passage tardif au pneu tendre pour arracher le point du meilleur tour a offert une certaine consolation.

Mais quand on lui demande comment il a géré sa frustration dans la voiture, Russell répond : "Je ne pense pas qu'il y ait eu de frustration en tant que telle."

"Vous essayez juste de faire passer votre message, et quand vous êtes sur le terrain, c'est physiquement exigeant. Il y a beaucoup de choses qui se passent et vous vous battez avec la voiture. J'essayais de faire passer mon message."

"Je me sentais bien sur le médium, le rythme semblait fort. Avant que Lewis ne rentre au stand, je réduisais l'écart, et quand j'étais en tête, je réalisais des records personnels."

Aston Martin exige de "l'équité" entre les pilotesLire plus

"C'est tellement facile, avec le recul, et peut-être que nous aurions dû reconnaître que je n'aurais jamais pu dépasser Checo avec le pneu dur."

"La seule solution aurait été de mettre le pneu tendre", a conclu le coéquipier de Lewis Hamilton.

Ontdek het op Google Play