Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Ferrari rejette les craintes d'un retour de Mercedes

Ferrari rejette les craintes d'un retour de Mercedes

Actualités F1

Ferrari rejette les craintes d'un retour de Mercedes

Ferrari rejette les craintes d'un retour de Mercedes

Le directeur de la Scuderia Ferrari, Mattia Binotto, a insisté sur le fait qu'il était à l'aise avec la mini résurgence de Mercedes en F1 en raison des méthodes de développement entre les deux équipes.

La Scuderia risque de perdre la deuxième place du championnat des constructeurs au profit des Flèches d'argent. Pourtant, les deux équipes ont connu des fortunes très diverses lors de la première phase de la saison.

Button ne voit pas Ricciardo revenir en F1 en 2024Lire plus

Le Grand Prix de Mexico a offert un résultat surprenant aux fans de Ferrari, Carlos Sainz et Charles Leclerc ayant œuvré dans l'anonymat tout au long des 71 tours de la course.

Leclerc a terminé à 68 secondes du vainqueur de la course, Max Verstappen, le vice-champion Lewis Hamilton n'étant qu'à 15 secondes du Néerlandais pour Mercedes.

"Mercedes est en train de revenir", a concédé Binotto.

"Ils ont développé plus sur la voiture que nous ne l'avons fait. Nous savons aussi que nous avons arrêté le développement de notre voiture assez tôt, en nous concentrant sur 2023."

"Donc je ne suis pas trop préoccupé par le taux de développement parce que je sais très bien quand nous avons arrêté le développement."

Binotto espère que les difficultés de Ferrari ne deviendront pas une tendance

La spirale descendante de Ferrari a vu Red Bull remporter neuf victoires successives, dont chaque course depuis la fin de la traditionnelle pause estivale de la F1.

" Il est certain que si je regarde les dernières courses, cela n'a pas toujours été génial, mais à Singapour, je pense que nous étions très compétitifs ", a déclaré Binotto.

"Celle d'après, au Japon, s'est déroulée sous la pluie. Oui, nous n'étions pas aussi rapides que Max, mais ce n'était pas un drame et certainement pas en qualifications."

"À Austin, en quali, nous étions compétitifs, mais pas autant que nous l'aurions espéré en course."

"[Au Mexique], c'était bien pire. Je ne pense pas que ce soit la même tendance parce que Singapour, compétitifs ; le Japon, pas trop mal ; les États-Unis, bonne quali. Donc c'était beaucoup plus difficile."

Hamilton en tête d'affiche de la soirée de lancement de la F1 à Las VegasLire plus

"J'espère que ce n'est pas une tendance, mais c'était un week-end [exceptionnel] pour nous, donc le travail est d'abord d'essayer d'analyser ce qui se passe et ce qui a été le principal et d'essayer de revenir à notre niveau de compétitivité, au moins pour les deux dernières courses."

"À l'avenir, nous espérons être là et nous battre pour un meilleur résultat", a conclu le directeur de la Scuderia Ferrari.

Ontdek het op Google Play